Téléchargez
notre application
Ouvrir

La France soutient la candidature de l'Espagnole Calvino à l'Eurogroupe

reuters.com  |   |  342  mots
La france soutient la candidature de l'espagnole calvino a l'eurogroupe[reuters.com]
(Crédits : Francois Lenoir)

PARIS (Reuters) - La France a apporté jeudi son soutien à la candidature de l'Espagnole Nadia Calvino pour prendre la tête de l'Eurogroupe et succéder au Portugais Mario Centeno.

"Nous soutenons Nadia Calvino parce qu'elle a montré toutes ses compétence au cours des réunions d'Eurogroupe des derniers mois et nous la soutenons parce que nous partageons avec l'Espagne la même volonté d'une intégration plus forte de la zone euro", a déclaré à la presse le ministre français de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire.

Les ministres de l'Eurogroupe doivent se réunir en vidéoconférence à partir de 15h00 (13h00 GMT).

Le gouvernement espagnol a officiellement présenté le mois dernier la candidature de sa ministre de l'Economie.

Economiste de formation et vice-présidente du gouvernement de coalition de gauche espagnol, elle pourrait devenir la première femme à la tête de cette institution qui réunit les ministres des Finances des pays de la zone euro.

Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, dont le pays n'a jamais présidé l'Eurogroupe, s'est déclaré lundi "raisonnablement optimiste" sur les chances d'élection de sa candidate.

En visite à Paris pour rencontrer son homologue Jean-Yves Le Drian, la ministre espagnole des Affaires étrangères, Arancha Gonzales Laya, a dit "apprécier énormément le soutien" apporté par Bruno Le Maire à la candidate de Madrid.

"Elle est candidate car l'Espagne pense qu'elle est la personne la mieux placée pour diriger avec humilité - mais aussi d'une façon très européenne et avec grande responsabilité - l'Eurogroupe ces prochaines années", a-t-elle dit lors d'une conférence de presse au Quai d'Orsay.

"Si, comme tout semble l'indiquer, elle est choisie cet après-midi, la mission de Nadia Calvino sera dans l'intérêt de l'Europe."

Sont également en lice l'Irlandais Pascal Donohoe et le Luxembourgeois Pierre Gramegna.

Le mandat de deux ans et demi de Mario Centeno prend fin le 12 juillet.

(Leigh Thomas et Elizabeth Pineau, avec Clara-Laeila Laudette à Madrid, édité par Henri-Pierre André)

`