Téléchargez
notre application
Ouvrir

Feu vert de l'UE au rachat de Refinitiv par LSE pour 27 milliards de dollars

reuters.com  |   |  371  mots
La commission europeenne autorise le rachat de refinitiv par lse[reuters.com]
(Crédits : Toby Melville)

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne a autorisé mercredi le rachat de Refinitiv par London Stock Exchange pour un montant de 27 milliards de dollars (22,2 milliards d'euros), donnant ainsi naissance à un concurrent en mesure de rivaliser avec le géant de l'information financière Bloomberg LP.

Les fournisseurs de données financières cherchent en effet à prendre l'avantage sur leurs rivaux traditionnels dans un marché qui a explosé avec l'avènement des échanges informatisés, ce qui a soulevé une vague de rachats.

La Commission européenne avait notamment exprimé certaines préoccupations à la suite de son enquête, poussant l'opérateur de la Bourse de Londres à prendre des engagements, parmi lesquels la vente à Euronext de Borsa Italiana, pour 4,325 milliards d'euros.

LSE a également proposé de fournir à tous ses concurrents un accès à ses données et ses activités de compensation pour une période de dix ans.

"La concurrence infrastructurelle dans les services commerciaux et l'accès aux produits de données financières à des conditions justes et équitables sont essentiels pour l'économie européenne et en particulier pour les consommateurs et les entreprises", a déclaré Margrethe Vestager, vice-présidente de la Commission européenne et commissaire à la concurrence.

LSE et Refinitiv devanceront désormais les sociétés S&P et IHS Markit, dont la fusion pour un montant de 44 milliards de dollars a été annoncée l'année dernière, mais seront toujours éclipsées par Bloomberg LP, qui restera leader sur le marché.

L'opération, qui reste soumise à un petit nombre d'autorisations de la part d'autorités de la concurrence et de régulation financière, devrait être conclue au cours du premier trimestre de cette année, a précisé le London Stock Exchange.

Les actions du LSE ont augmenté de 1,7% à 9,132 pence.

Euronext à quant à elle déclaré que l'aval de l'UE rendait encore plus certain l'acquisition de la Bourse italienne, qui demeure néanmoins soumise à l'approbation de plusieurs juridictions. L'entreprise prévoit de finaliser l'acquisition de Borsa Italiana cours du premier semestre 2021.

Thomson Reuters, maison mère de Reuters News, possède 45% de Refinitiv, contrôlé par Blackstone.

(Philip Blenkinsop et Huw Jones; version française Jean-Stéphane Brosse et Charles Regnier)