Téléchargez
notre application
Ouvrir

Coronavirus : Les Pays-Bas vont alléger leur confinement le 28 avril

reuters.com  |   |  435  mots
Coronavirus: les pays-bas s'appretent assouplir les restrictions malgre un pic d'hospitalisations[reuters.com]
(Crédits : Piroschka Van De Wouw)

par Bart H. Meijer

AMSTERDAM (Reuters) - Les mesures de confinement destinées à freiner la propagation du coronavirus vont être assouplies à partir de la semaine prochaine aux Pays-Bas, a annoncé mardi le Premier ministre Mark Rutte, soumis à une pression croissante en faveur d'un allègement de ces contraintes malgré une épidémie toujours dynamique.

Le couvre-feu nocturne en vigueur depuis trois mois dans tout le pays sera levé le 28 avril, tandis que les bars et les restaurants vont être autorisés à servir de petits groupes en extérieur entre midi et 18h00.

Les universités et les lycées vont aussi progressivement rouvrir et les magasins vont pouvoir accueillir davantage de clients en même temps.

"Cela ne se produira pas sans risques mais les risques doivent être pris de manière responsable. Cela est et restera un acte d'équilibre pour le moment", a dit Mark Rutte au cours d'une conférence de presse.

"Nous devons être très vigilants et prudents (...) La décision (est) que nous osons effectivement un premier pas prudent le 28 avril", a ajouté le chef du gouvernement.

Les Pays-Bas vivent dans diverses formes de confinement depuis plus de six mois. Les bars et les restaurants sont fermés depuis octobre et les rassemblements de plus de deux personnes sont interdits.

Malgré ces mesures, le nombre de nouvelles contaminations et de patients hospitalisés ou en soins intensifs pour des cas de COVID-19 sont ces dernières semaines au plus haut depuis janvier.

La semaine dernière, le Premier ministre estimait encore que le niveau de contamination et la saturation des hôpitaux justifiaient un prolongement des mesures de restriction au moins jusqu'au 28 avril.

La fédération nationale hospitalière a cependant jugé lundi que le pic de la troisième vague de l'épidémie pourrait être passé au regard de la légère baisse la semaine dernière du nombre de patients admis à l'hôpital et de l'accélération de campagne de vaccination chez les personnes âgées.

Le vaccin de Johnson & Johnson va de nouveau être administré à partir de mercredi, a annoncé le ministre de la Santé, Hugo De Jonge, quelques heures après la confirmation de son autorisation par l'Agence européenne des médicaments (AEM).

Environ 4,5 millions de personnes ont été vaccinées aux Pays-Bas sur une population de 17 millions d'habitants.

Les Pays-Bas ont enregistré depuis le début de la pandémie 1,4 million de cas confirmés de contamination et plus de 20.000 décès.

(Bart Meijer et Stephanie van den Berg; version française Claude Chendjou et Bertrand Boucey)