Téléchargez
notre application
Ouvrir

Afghanistan : Les USA lancent des frappes aériennes en soutien aux forces gouvernementales

reuters.com  |   |  398  mots

KABOUL (Reuters) - Les Etats-Unis ont lancé des frappes aériennes en soutien aux forces gouvernementales afghanes face à l'offensive des taliban alors que les troupes étrangères, sous commandement américain, achèvent leur retrait du pays.

Le porte-parole du Pentagone, John Kirby, a déclaré jeudi à la presse que les frappes de ces derniers jours avaient pour objectif de soutenir les forces de sécurité afghanes, sans plus de précisions.

Le porte-parole des taliban, Zabihullah Mujahid, a indiqué pour sa part que des frappes avaient été menées mercredi soir dans la banlieue de Kandahar, une ville du sud de l'Afghanistan, tuant trois de leurs combattants et détruisant deux véhicules.

"Nous confirmons ces frappes aériennes et nous les condamnons avec la plus grande fermeté; c'est une attaque évidente et une violation de l'accord de Doha car il ne peut y avoir d'opérations après mai", a-t-il déclaré, faisant référence à l'accord entre les Etats-Unis et les taliban qui ouvre la voie au retrait des forces américaines.

"S'ils mènent une opération, ils seront responsables des conséquences", a-t-il ajouté.

Le porte-parole des forces américaines en Afghanistan n'a pu être contacté dans l'immédiat pour confirmer l'heure et le lieu des frappes.

Dans le cadre de l'accord initial de retrait des troupes américaines négocié sous l'administration de Donald Trump et signé dans la capitale du Qatar, toutes les forces étrangères doivent quitter le sol afghan d'ici mai si les taliban respectent les conditions définies en matière de sécurité.

Le nouveau président américain Joe Biden a cependant annoncé en avril que les troupes américaines se retireraient seulement d'ici le 11 septembre, provoquant la colère des taliban qui souhaitaient que ce processus soit achevé d'ici mai.

Depuis, la violence s'est intensifiée en Afghanistan avec notamment d'importantes offensives des taliban qui disent contrôler la majeur partie du pays

La quasi-totalité des troupes américaines, à l'exception de celles qui protègent l'ambassade et l'aéroport à Kaboul, ont quitté le pays.

Les délégations du gouvernement de Kaboul et des taliban se sont réunies le week-end dernier au Qatar pour poursuivre les négociations de paix mais peu de progrès ont émergé.

(Reportage Qadir Sediqi; rédigé par Charlotte Greenfield; version française Claude Chendjou, édité par Sophie Louet)