Téléchargez
notre application
Ouvrir

Une figure communiste privée de législatives en Russie

reuters.com  |   |  333  mots
Une figure communiste privee de legislatives en russie[reuters.com]
(Crédits : Tatyana Makeyeva)

MOSCOU (Reuters) - Les autorités électorales russes ont interdit samedi à une figure du Parti communiste de se présenter aux élections législatives de septembre prochain, empêchant ainsi un nouvelle fois un opposant à Vladimir Poutine de participer au scrutin.

Pavel Groudinine, qui avait remporté 12% des voix face au chef de l'État russe lors de l'élection présidentielle de 2018, a été exclu d'une liste de candidats car le bureau du procureur a découvert qu'il détenait des actions dans une société étrangère, ont rapporté les agences de presse.

Ce riche dirigeant agricole a démenti ces informations et a attribué sa disqualification à la possibilité que les partis d'opposition affichent un score élévé au mois de septembre, selon Interfax.

Selon un récent sondage, les communistes et d'autres opposants pourraient mettre à mal la domination du parti Russie unie de Vladimir Poutine à la Douma, la chambre basse du pays, lors des prochaines élections.

"Le Parti (communiste) est un parti d'opposition", a déclaré Pavel Groudinine, cité par Interfax. "Quelqu'un a peur du grand effet que pourrait avoir une union des forces de gauche."

Le chef du parti, Gennady Ziuganov, a promis de faire appel de la décision devant la Cour suprême, selon l'agence TASS.

Un sondage réalisé en mars par l'institut indépendant Levada a révélé que, si 27% des Russes voteraient pour Russie unie, 10% soutiendraient les communistes et 12% le Parti libéral-démocrate nationaliste.

La décision de samedi fait suite à la disqualification de plusieurs personnalités principalement affiliées à l'opposant au Kremlin Alexei Navalny, emprisonné depuis le début de l'année.

Une décision de justice ce mois-ci a interdit les groupes liés à Navalny en tant qu'"extrémistes" et une nouvelle loi empêche leurs dirigeants ou leurs membres de se présenter à la chambre basse du Parlement ou de participer à d'autres élections pour des durées de trois à cinq ans.

(Reportage Polina Ivanova, version française Benjamin Mallet)