Téléchargez
notre application
Ouvrir

USA : Un policier du Capitole accusé d'avoir demandé à un émeutier de détruire des preuves

reuters.com  |   |  224  mots
Usa: un policier du capitole accuse d'avoir demande a un emeutier de detruire des preuves[reuters.com]
(Crédits : Ken Cedeno)

WASHINGTON (Reuters) - Les procureurs fédéraux américains ont accusé vendredi un officier de la police du Capitole à Washington d'avoir incité à un des émeutiers du 6 janvier d'effacer des publications mises en ligne sur Facebook le montrant à l'intérieur du bâtiment, le mettant en garde contre un risque de poursuites à son encontre.

L'acte d'accusation indique que Michael Riley, officier de police au Capitole depuis plus de 25 ans, est devenu "ami" avec le suspect, nommé "Personne 1", le 1er janvier, et qu'il lui a envoyé un message privé le 7 janvier.

"Salut (Personne 1), je suis un officier de la police du Capitole et je partage tes idées", a écrit Michael Riley dans ce message. "Efface les messages qui te montrent dans le bâtiment, ils enquêtent et tous ceux qui se trouvaient à l'intérieur seront poursuivis."

Les procureurs ont indiqué que Michael Riley avait échangé "des dizaines" de messages avec le suspect le 7 janvier. Michael Riley n'était pas immédiatement joignable pour répondre à une demande de commentaire, il doit se présenter devant la cour plus tard dans la journée.

Des partisans de l'ancien président américain Donald Trump ont envahi le Capitole, le 6 janvier à Washington, contestant sa défaite au scrutin de novembre face à Joe Biden.

(Reportage Mark Hosenball; version française Camille Raynaud édité par Nicolas Delame)