Téléchargez
notre application
Ouvrir

Les taliban s'engagent à renforcer la sécurité des mosquées chiites

reuters.com  |   |  339  mots
Les taliban s'engagent a renforcer la securite des mosquees chiites[reuters.com]
(Crédits : Zohra Bensemra)

KABOUL (Reuters) - Les autorités talibanes se sont engagées samedi à renforcer la sécurité des mosquées chiites au lendemain de la deuxième attaque en une semaine de l'État islamique contre des fidèles, dans la ville afghane de Kandahar, qui a provoqué la mort de plus de 40 personnes.

Le groupe sunnite extrémiste État islamique a revendiqué l'attaque contre la mosquée Fatima à Kandahar, qui a vu un des kamikazes se faire exploser au milieu des fidèles.

Un responsable de la santé a déclaré que l'attaque avait fait 41 morts et 70 blessés, un bilan qui pourrait encore s'alourdir. "Certains des blessés sont dans un état critique et nous essayons de les transférer à Kaboul", a-t-il dit.

Le chef de la police de Kandahar a indiqué que des unités seraient affectées à la protection des mosquées chiites, jusqu'à présent gardées par des volontaires ayant une autorisation spéciale pour porter des armes.

"Malheureusement, ils n'ont pas pu protéger cette zone et à l'avenir, nous affecterons des gardes de sécurité spéciaux pour la protection des mosquées et des madrasas", a-t-il déclaré dans un communiqué publié sur Twitter.

L'attaque contre la mosquée Fatima, la plus grande mosquée chiite de Kandahar, est survenue une semaine après un assaut similaire contre une mosquée de la ville de Kunduz, dans le nord du pays, qui a fait près de 80 morts.

Les attaques contre des mosquées chiites et des cibles associées à la minorité ethnique Hasarda, qui constituent le plus grand groupe chiite d'Afghanistan, se sont produites régulièrement sous l'ancien gouvernement soutenu par l'Occident.

Depuis la prise de contrôle de l'Afghanistan par les taliban, en août, l'État islamique a mené des dizaines d'opérations dans le pays, allant d'attaques à petite échelle contre des cibles talibanes à des opérations à grande échelle telles que l'attentat suicide de vendredi, tuant des dizaines de civils.

(Reportage James Mackenzie, version française Benjamin Mallet)