Téléchargez
notre application
Ouvrir

Macron s'entretient avec Xi, demande à Pékin d'avancer sur la sortie du charbon

reuters.com  |   |  490  mots
Macron s'entretient avec xi, demande a pekin d'avancer sur la sortie du charbon[reuters.com]
(Crédits : Jason Lee)

PARIS (Reuters) - Le président français Emmanuel Macron s'est entretenu mardi avec son homologue chinois Xi Jinping auprès duquel il a encouragé la Chine, à quelques jours de la COP26, à donner un "signal décisif" en revoyant à la hausse ses ambitions climatiques et en avançant "concrètement" sur la sortie du charbon.

Dans un communiqué rendant compte de cet entretien, l'Elysée a indiqué aussi que le chef de l'Etat "a appelé à poursuivre le rééquilibrage de la relation euro-chinoise dans le sens d'une plus grande réciprocité, en particulier en matière d'accès au marché".

Les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne ont tenu au début du mois un sommet informel centré sur la stratégie à adopter à l'égard de la Chine, après que Bruxelles a imposé cette année des sanctions contre Pékin ayant jeté une ombre sur un nouveau pacte d'investissement sino-européen.

Comme l'ont fait les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et le Canada, l'UE a décidé en mars dernier de sanctionner plusieurs responsables chinois pour atteintes aux droits de l'homme contre les Ouïghours et d'autres minorités musulmanes dans la région du Xinjiang.

Pékin, qui nie de tels agissements, a imposé en représailles des sanctions contre dix eurodéputés et mis en suspens l'approbation de l'Accord global sur les investissements UE-Chine (CAI) conclu en décembre dernier avec Bruxelles à l'issue de plusieurs années de négociations.

"Dans la perspective de la présidence française du Conseil de l'Union européenne, le chef de l'État a appelé à poursuivre le rééquilibrage de la relation euro-chinoise dans le sens d'une plus grande réciprocité, en particulier en matière d'accès au marché", a déclaré l'Elysée.

"Il a également appelé la Chine à adopter une approche constructive en levant les mesures coercitives prises contre des Etats membres de l'Union européenne et des représentants des institutions et du Parlement européens (...)'", a poursuivi la présidence française dans son communiqué.

En matière environnementale, Emmanuel Macron a salué "les premiers échanges sur la protection de la biodiversité dans le cadre de la COP15 sous présidence chinoise et appelé la Chine à soutenir des initiatives ambitieuses".

Le président français a "encouragé la Chine à publier sa contribution déterminée au niveau national et à donner un signal décisif en rehaussant son niveau d'ambition et en avançant concrètement sur la sortie du charbon".

Emmanuel Macron et Xi Jinping sont "convenus de maintenir des contacts étroits afin de faire progresser dans les meilleurs délais les projets en cours dans les secteurs stratégiques", a rapporté l'Elysée.

D'après la presse britannique, le Premier ministre britannique Boris Johnson, hôte de la COP26 à Glasgow, a été informé que Xi Jinping ne participerait pas à la conférence sur le climat.

(Rédigé par Jean Terzian)