Téléchargez
notre application
Ouvrir

Les Etats-Unis préviennent les fabricants de puces de possibles restrictions pour la Russie

reuters.com  |   |  431  mots
Les etats-unis previennent les fabricants de puces de possibles restrictions pour la russie[reuters.com]
(Crédits : Denis Balibouse)

par Alexandra Alper et Karen Freifeld

WASHINGTON (Reuters) - La Maison blanche a demandé à l'industrie américaine des semiconducteurs de se tenir prête à de nouvelles restrictions sur les exportations vers la Russie si celle-ci décide d'attaquer l'Ukraine, a-t-on appris de sources, des mesures qui pourraient éventuellement bloquer l'accès de la Russie aux équipements électroniques mondiaux.

Cet avertissement fait suite à des interrogations de l'industrie des semiconducteurs après la publication le mois dernier par Reuters et le New York Times d'informations faisant état de restrictions envisagées par Washington contre le secteur technologique russe si Moscou lance une offensive contre l'Ukraine.

Au cours d'un entretien téléphonique vendredi, des représentants du Conseil de sécurité nationale (NSC) de la Maison blanche, Peter Harrell et Tarun Chhabra, ont déclaré aux cadres d'un lobby de l'industrie des semiconducteurs qu'il fallait se tenir prêts à des mesures sans précédent en cas d'invasion russe de l'Ukraine.

"Le NSC a relayé dans des termes brutaux et sombres la gravité de la situation à laquelle ils font actuellement face en Ukraine, notant qu'il s'agissait d'une situation extraordinaire et potentiellement la pire invasion frontalière depuis la Deuxième Guerre mondiale", a écrit un directeur de la Semiconductor Industry Association (SIA).

"Le NSC a indiqué que l'administration envisageait activement toutes les options", a-t-il ajouté dans un courriel adressé aux membres du lobby à l'issue de l'entretien téléphonique avec les représentants du NSC et que Reuters a pu consulter.

D'après le courriel, la SIA avait au préalable demandé des clarifications sur l'éventualité que Washington prenne un ensemble de mesures contre la Russie, dont des sanctions financières et des contrôles plus stricts sur les exportations à l'image de ceux visant la Corée du Nord et l'Iran.

Une personne ayant participé à une conférence téléphonique organisée par la SIA avec ses membres mardi a déclaré que "se tenir prêt" pourrait signifier différentes actions - s'assurer que les salariés à Moscou disposent de protections informatiques suffisantes et se préparer à stopper dans un délai court les exportations vers la Russie.

La Maison blanche envisage d'utiliser des outils mis en place par l'administration de l'ancien président Donald Trump contre le géant chinois des télécoms Huawei pour bloquer les exportations de semiconducteurs, ordinateurs, produits électroniques, équipements de télécommunication et autres produits fabriqués n'importe où dans le monde dès lors qu'ils utilisent une technologie américaine.

(Reportage Alexandra Alper et Karen Freifeld; version française Jean Terzian)

2 mn