Téléchargez
notre application
Ouvrir

Les corps de combattants ukrainiens de Marioupol transférés à Kyiv, selon des familles

reuters.com  |   |  284  mots
Les corps de combattants ukrainiens de marioupol transferes a kyiv, selon des familles[reuters.com]
(Crédits : Alexander Ermochenko)

KYIV (Reuters) - Les corps de combattants ukrainiens, qui ont résisté à l'assaut des forces russes dans les galeries souterraines de l'aciérie Azovstal à Marioupol, ont été transférés à Kyiv, ont déclaré les familles des membres du régiment Azov.

Les forces ukrainiennes qui défendaient Marioupol se sont retranchées pendant des semaines dans l'aciérie Azovstal de Marioupol, assiégée par l'armée russe. Les combattants ont fini par se rendre en mai et ont été faits prisonniers par les forces russes.

Il existe peu d'informations sur le sort des quelque 2.000 combattants d'Azovstal. Kyiv espère obtenir des libération dans le cadre d'un échange de prisonniers, mais des parlementaires russes souhaitent toutefois que certains d'entre eux soient traduits en justice.

Le nombre de corps arrivés à Kyiv lors de ce premier transfert n'était pas clair dans l'immédiat. Ils semblent avoir été remis dans le cadre d'un échange de 160 dépouilles entre la Russie et l'Ukraine, annoncé la semaine dernière par le ministère ukrainien de la Réintégration des territoires temporairement occupés.

"Il est important de noter qu'un tiers des corps étaient des combattants d'Azov, l'affiliation des autres combattants à différentes unités est en cours de clarification", ont déclaré les familles dans un communiqué publié lundi soir.

La Russie présente le régiment Azov comme une milice "nazie", ce que l'Ukraine dément, affirmant que le groupe paramilitaire, créé par l'extrême droite nationaliste ukrainienne, a été réformé et intégré dans les forces gouvernementales de la Garde nationale.

(Reportage Natalia Zinets, rédigé par Tom Balmforth et Nerijus Adomaitis; version française Diana Mandiá, édité par Kate Entringer)

tag.dispatch();