Téléchargez
notre application
Ouvrir

Danemark : Rien n'indique que la fusillade à Copenhague soit un "acte terroriste", selon la police

reuters.com  |   |  421  mots
Danemark: rien n'indique que la fusillade a copenhague soit un acte terroriste, selon la police[reuters.com]
(Crédits : Ritzau Scanpix)

COPENHAGUE (Reuters) - La fusillade dans un centre commercial de Copenhague, qui a fait dimanche trois morts et plusieurs blessés, ne peut être considérée comme un "acte de terrorisme" sur la base des éléments disponibles, a déclaré lundi la police danoise.

Les forces de l'ordre ont arrêté et inculpé pour homicide un jeune Danois âgé de 22 ans qui, selon la police, était connu des services de psychiatrie et était muni d'un fusil, de munitions et d'un couteau lors de son interpellation.Il sera interrogé par un juge plus tard dans la journée.

Le type d'armes utilisé par le suspect était légal, a déclaré la police, mais le tireur n'avait pas de permis pour les utiliser.

Le chef de la police, Soren Thomassen, a dit aux journalistes que rien n'indiquait que le suspect avait agi en collaboration avec d'autres personnes.

"Il y a eu une sorte de délibération et de préparation (par le suspect) jusqu'à ce terrible événement", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse, sans fournir de détails sur les motivations possibles de l'auteur présumé.

"Notre évaluation actuelle est qu'il s'agit de victimes aléatoires".

L'incident a secoué le Danemark à la fin d'une semaine au cours de laquelle le pays a accueilli les trois premières étapes du Tour de France, une événement suivi par de centaines de milliers de Danois dans les rues.

Le tireur présumé a tué deux jeunes de 17 ans et un citoyen russe de 47 ans qui résidait dans le pays.

Quatre autres personnes ont également été blessées par balle. Trois d'entre elles sont stables et une reste dans un état critique, a déclaré un responsable des services médicaux d'urgence.

L'attaque a eu lieu alors que de nombreux jeunes avaient afflué vers le centre commercial en prévision d'un concert du chanteur britannique Harry Styles, qui a été annulé.

"Le Danemark a été frappé par une attaque cruelle", a déclaré la Première ministre Mette Frederiksen. "Plusieurs personnes ont été tuées. Encore davantage de personnes blessées. Des familles innocentes faisant des achats ou se restaurant".

"Notre belle et habituellement si sûre capitale a été changée en une seconde", a-t-elle ajouté dans un communiqué dimanche en fin de soirée. "Je veux encourager les Danois à s'unir et à se soutenir en ce moment difficile".

(Reportage Stine Jacobsen et Nikolaj Skydsgaard; version française Jean Terzian et Diana Mandiá, édité par Kate Entringer)