Etats-Unis : La Maison blanche déplore une décision de justice en Arizona sur l'avortement

reuters.com  |   |  231  mots
Capitole de l'etat de l'arizona a phoenix[reuters.com]
(Crédits : Caitlin O'hara)

WASHINGTON (Reuters) - La Maison blanche a déploré samedi une décision de justice de vendredi permettant à l'Etat d'Arizona d'imposer une interdiction de presque tous les avortements.

Selon la porte-parole de la Maison blanche, cette décision aura des conséquences "catastrophiques, dangereuses et inacceptables" pour les femmes.

Un juge de l'Arizona a décidé vendredi qu'une interdiction sur presque tous les avortements dans l'État remontant à 1901 pouvait être appliquée après avoir été bloquée pendant 50 ans environ.

"Le jugement rendu hier en Arizona est dangereux et enverra les femmes de l'Arizona plus d'un siècle en arrière, à une époque où l'Arizona n'était même pas un Etat", a déclaré Karine Jean-Pierre dans un communiqué.

Selon elle, cette décision va contraindre les victimes de viol et d'inceste à porter les enfants de leurs agresseurs, tout en exposant le personnel de santé à une peine d'emprisonnement allant jusqu'à cinq ans pour avoir rempli leur devoir de soins.

La porte-parole de la Maison blanche a ajouté que le président américain Joe Biden et la vice-présidente Kamala Harris continueraient de faire pression sur le Congrès pour légiférer sur l'arrêt Roe v. Wade de 1973 qui avait ouvert la voie à la légalisation l'avortement, avant d'être annulé en juin dernier par la Cour suprême.

(Reportage Andrea Shalal, version française Matthieu Protard)

tag.dispatch();