France : La dette franchira la barre des €3.000 mds dans les semaines à venir

reuters.com  |   |  222  mots
Photo du ministre des comptes publics, gabriel attal[reuters.com]
(Crédits : Benoit Tessier)

PARIS (Reuters) - La dette de la France franchira dans les prochaines semaines le seuil des 3.000 milliards d'euros et la charge de la dette s'élèvera l'an prochain 51,7 milliards d'euros, déclare dimanche le ministre des Comptes publics, Gabriel Attal.

Dans une interview au Journal du Dimanche, Gabriel Attal déclare également que le budget 2023, qui sera présenté par le gouvernement lundi, se traduira par une baisse de l'impôt sur le revenu de 6,2 milliards d'euros.

"Sur le quinquennat, nous prévoyons de réduire le poids de la dépense publique de 57,6% à 53,8% du PIB", indique le ministre. "L'an prochain, la dépense de l'État et de ses opérateurs baissera de 2,6 % en volume par rapport à 2022."

Gabriel Attal fait aussi savoir que les dispositifs du plan de relance seront réduits de 8 milliards d'euros et que le budget de la Sécurité sociale prévoit des économies dans les secteurs de la biologie médicale, de l'imagerie et de l'intérim médical.

Le ministre ajoute que le gouvernement fera la réforme des retraites que le président Emmanuel Macron considère comme une "nécessité".

"Nous ferons la réforme des retraites. Notre régime est déficitaire", souligne Gabriel Attal, ajoutant que la suppression des régimes spéciaux restait d'actualité.

(Rédigé par Matthieu Protard)

tag.dispatch();