Pyongyang tire un missile balistique avant une visite de Kamala Harris dans la région

reuters.com  |   |  182  mots
Photo du dirigeant nord-coreen kim jong-un[reuters.com]
(Crédits : Kcna)

SÉOUL (Reuters) - La Corée du Nord a tiré dimanche un missile balistique en direction de la mer depuis sa côte est, avant la tenue d'exercices militaires conjoints entre les forces sud-coréennes et américaines et une visite de la vice-présidente américaine Kamala Harris dans la région.

L'armée sud-coréenne a déclaré qu'il s'agissait d'un missile balistique de courte portée qui a volé sur une distance d'environ 600 km à une altitude de 60 km.

"Le lancement par la Corée du Nord d'un missile balistique est un acte de provocation grave qui menace la paix et la sécurité de la péninsule coréenne et de la communauté internationale", ont déclaré dans un communiqué les chefs d'état-major interarmées sud-coréens.

Le Conseil de sécurité nationale de la Corée du Sud a condamné le tir considéré par Séoul comme une violation flagrante des résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies et un acte de provocation injustifié.

(Reportage Jihoon Lee, version française Matthieu Protard)

tag.dispatch();