La Moldavie envisage de nouvelles sanctions contre ses citoyens qui combattent pour la Russie en Ukraine

reuters.com  |   |  226  mots
Le drapeau d'etat de la moldavie flotte devant l'ambassade du pays dans le centre de moscou[reuters.com]
(Crédits : Maxim Shemetov)

CHISINAU (Reuters) - La Moldavie pourrait révoquer la citoyenneté de ses ressortissants qui possèdent la double nationalité russe et partent combattre en Ukraine, a déclaré lundi la présidente moldave Maia Sandu.

Vladimir Poutine a lancé un décret de mobilisation "partielle" la semaine dernière pour renforcer ses troupes en Ukraine et les premiers réservistes russes ont commencé à arriver sur les bases militaires lundi.

200.000 personnes possédant la double nationalité moldave et russe vivent dans la région séparatiste de la Transnistrie et risquent d'être appelées par Moscou pour combattre, a déclaré Maia Sandu.

"Pour éviter que cela ne se produise, nous analysons la possibilité d'appliquer le processus de révocation de la citoyenneté moldave pour les personnes (possédant des passeports russes) qui combattent au côté de l'agresseur", a-t-elle ajouté.

Maia Sandu a dit également étudier la possibilité de renforcer les sanctions à l'encontre des citoyens moldaves qui combattent auprès des troupes russes.

Elle a ajouté que la Moldavie était en discussion avec Moscou pour éviter que ses citoyens ne soient appelés.

Des troupes de maintien de la paix russes sont stationnées en Transnistrie depuis que la région moldave a fait sécession en 1990.

(Reportage Alexander Tanas, Rédigé par Tom Balmforth, Version française Alizée Degorce, édité par Kate Entringer)

tag.dispatch();