Des femmes manifestent dans le nord de la Syrie après la mort de Mahsa Amini en Iran

reuters.com  |   |  279  mots
Des femmes manifestent  dans le nord-est de la syrie contre la mort en iran de la jeune kurde mahsa amini[reuters.com]
(Crédits : Stringer)

KAMICHLI, Syrie (Reuters) - Plusieurs centaines de femmes ont manifesté lundi dans le nord de la Syrie sous contrôle kurde pour protester contre la mort en Iran d'une jeune Kurde, Mahsa Amini, après son arrestation par la police des moeurs chargée de faire respecter les règles vestimentaires, notamment sur le port du voile.

La mort de Mahsa Amini, âgée de 22 ans, a provoqué les plus importantes manifestations en Iran depuis 2019.

Brandissant des portraits de la jeune femme, des centaines de manifestantes ont défilé lundi à Kamichli, dans le nord-est de la Syrie. Certaines se sont coupé les cheveux et ont brûlé leur voile à l'image des Iraniennes descendues dans les rues pour dénoncer le sort de Mahsa Amini.

"Elle a été soumise à un traitement brutal par les tyrans iraniens. Nous n'acceptons pas cet affront fait à quelque femme que ce soit", a déclaré Sawsan Hussein, 52 ans, une fonctionnaire locale participant au rassemblement.

Le père de Mahsa Amini affirme que la jeune femme ne souffrait d'aucun problème de santé et que la police iranienne est responsable de sa mort.

La police iranienne dément toute violence à l'encontre de Mahsa Amini. Le ministère iranien des Affaires étrangères a accusé lundi les États-Unis d'utiliser les manifestations pour tenter de déstabiliser la République islamique.

Des mouvements kurdes ont pris le contrôle de pans entiers du nord et du nord-est de la Syrie après le déclenchement de la guerre civile en Syrie, à la suite du soulèvement de 2011 contre le président Bachar al Assad, lui-même allié de l'Iran.

(Reportage Orhan Qereman à Kamichli; version française Federica Mileo)

tag.dispatch();