Le Kremlin "paiera", promet Von der Leyen en présentant de nouvelles sanctions

reuters.com  |   |  217  mots
La presidente de la commission europeenne, ursula von der leyen, s'adresse aux medias a bruxelles[reuters.com]
(Crédits : Yves Herman)

BRUXELLES (Reuters) - La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a présenté mercredi une nouvelle série de sanctions visant la Russie afin que cette dernière "paye le prix" de la nouvelle escalade qu'elle a provoquée en organisant des "simulacres de référendums" dans les régions qu'elle occupe en Ukraine.

"Nous n'accepterons pas les simulacres de référendums pas plus que toute forme d'annexion en Ukraine et nous sommes déterminés à ce que le Kremlin paye le prix de cette nouvelle escalade", a-t-elle dit à la presse.

Le nouveau train de sanctions, le huitième depuis le début de l'invasion de l'Ukraine en février, étend les restrictions sur les importations de produits afin de priver Moscou de 7 milliards d'euros de revenus et d'instaurer de nouvelles barrières à l'exportation de produits technologiques utilisés dans le secteur de la défense, a dit la cheffe de l'exécutif européen.

Ces sanctions pourront par ailleurs servir de base légale pour instaurer un plafonnement du prix du pétrole russe et interdire aux ressortissants de l'Union européenne de siéger aux conseils d'administration des entreprises publiques russes, a-t-elle ajouté.

(Sabine Siebold et Marine Strauss; version française Nicolas Delame, édité par Jean-Stéphane Brosse)

tag.dispatch();