Baisse de Wall Street, les pressions inflationnistes inquiètent

reuters.com  |   |  325  mots
Une plaque de wall st est vue pres de la bourse de new york[reuters.com]
(Crédits : Brendan Mcdermid)

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York baisse légèrement vendredi dans les premiers échanges après l'annonce d'une accélération d'une mesure de l'inflation, qui accroît les craintes d'une forte remontée des taux de la Réserve fédérale et par ricochet d'une récession de l'économie.

L'indice Dow Jones perd 112,99 points, soit 0,39%, à 29.112,62 points et le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,24% à 3.631,59 points.

Le Nasdaq Composite cède 0,09%, soit 9,742 points, à 10.727,764.

Le département du Commerce a fait état d'une accélération des prix "core PCE" - la mesure préférée de la Réserve fédérale sur l'inflation - de 4,9% sur un an et de 0,6% d'un mois sur l'autre alors que le consensus Reuters les donnait à +4,7% et à +0,5% respectivement.

Ces chiffres ravivent les préoccupations sur la poursuite du relèvement des taux d'intérêt de la Fed, les contrats à terme intégrant à 68% la probabilité d'une hausse de taux de trois quarts de points en novembre contre 61% avant la publication de l'indicateur.

"Nous avons besoin de voir une baisse séquentielle de l'inflation et ce n'est pas encore la cas (...) Cela ne va pas changer le scénario d'une Fed 'faucon' ("hawkish"), qui a fait baisser les actions", a déclaré Art Hogan, chef de la stratégie de marché chez B. Riley Wealth.

Le Dow Jones devrait accuser son pire résultat mensuel (-7,9% pour le moment) depuis mars 2020, soit le début de la pandémie. Le S&P 500 cède près de 8,6% en septembre jusqu'à présent tandis que le Nasdaq affiche un repli de plus de 9% sur le mois.

Aux valeurs, Nike chute de 13,04% après avoir averti que ses marges brutes resteraient sous pression cette année en raison des remises nécessaires pour écouler les stocks et de l'augmentation du dollar.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

(Rédigé par Laetitia Volga, édité par)

tag.dispatch();