Burkina Faso : Des militaires annoncent le limogeage du chef de la junte

reuters.com  |   |  237  mots
Des soldats bloquent la route pour arreter l'avancee des manifestants contre le chef de la junte paul-henri damiba[reuters.com]
(Crédits : Vincent Bado)

OUAGADOUGOU (Reuters) - Un groupe de militaires a annoncé vendredi à la télévision nationale du Burkina Faso le limogeage du chef de la junte Paul-Henri Damiba, au pouvoir depuis un coup d'Etat en janvier.

Le capitaine Ibrahim Traoré a lu un communiqué annonçant la dissolution du gouvernement et de la Constitution, ainsi que la fermeture des frontières du pays jusqu'à nouvel ordre.

Il a déclaré que le lieutenant-colonel Damiba avait été démis de ses fonctions en raison de son incapacité à faire face à une insurrection islamiste. Toutes les activités politiques et civiles sont suspendues, a-t-il ajouté.

La junte dirigée par Paul-Henri Sandaogo Damiba, devenu président de transition, avait pris le pouvoir au Burkina Faso par un coup d'État le 24 janvier, après le renversement du président Roch-Marc Christian Kaboré.

D'intenses fusillades ont retenti vendredi matin à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, en provenance du principal camp militaire de la ville et de certains quartiers résidentiels, ont rapporté des journalistes de Reuters.

Une explosion a également eu lieu près du palais présidentiel.

Plusieurs soldats en armes étaient visibles le long de la principale avenue menant à la présidence, à certains bâtiments publics et au siège de la télévision nationale.

(Reportage Thiam Ndiaga et Anne Mimault, rédigé par Bate Felix, version française Bertrand Boucey et Kate Entringer, édité par Tangi Salaün)

tag.dispatch();