Washington impose de nouvelles sanctions à Moscou après l'annexion

reuters.com  |   |  241  mots
Un drapeau americain flotte devant le batiment du departement americain de la justice a washington[reuters.com]
(Crédits : Alexander Drago)

(Reuters) - Les Etats-Unis ont imposé vendredi de nouvelles sanctions à la Russie, visant des centaines d'individus et d'entreprises, en représailles à l'annexion par Moscou de quatre régions ukrainiennes.

Le Trésor américain a dit avoir sanctionné 14 personnes liées au complexe militaro-industriel, deux dirigeants de la banque centrale russe, des proches de hauts responsables ainsi que 278 élus du Parlement.

Les individus ou entreprises concernés ont interdiction d'utiliser leurs avoirs aux Etats-Unis et ne peuvent effectuer de transaction avec des ressortissants ou entités américains.

Parmi les personnes visées figurent notamment le vice-Premier ministre Alexandre Novak, 109 membres de la Douma (chambre basse du Parlement), le Conseil de la Fédération (chambre haute) et 169 de ses membres, et la gouverneure de la Banque de Russie, Elvira Nabioullina.

Washington a également sanctionné des proches du vice-président du Conseil de sécurité de la Fédération Dmitri Medvedev, ainsi que la présidente du Conseil de la Fédération, Valentina Matviyenko.

Dans un communiqué distinct, le département d'Etat a imposé des restrictions sur la délivrance de visas à plus de 900 personnes, dont des membres de l'armée russe et biélorusse.

Les Etats-Unis présenteront la semaine prochaine une nouvelle aide pour la sécurité de l'Ukraine, a déclaré vendredi le conseiller à la sécurité nationale de la Maison blanche, Jake Sullivan.

(Reportage Daphne Psaledakis et Steve Holland, version française Jean-Stéphane Brosse)

tag.dispatch();