Italie : L'économie va se contracter pendant trois trimestres consécutifs, selon le Trésor

reuters.com  |   |  246  mots
Le drapeau italien flotte devant l'altare della patria, egalement connu sous le nom de vittoriano, dans le centre de rome[reuters.com]
(Crédits : Stefano Rellandini)

ROME (Reuters) - L'économie italienne s'est probablement contractée au troisième trimestre et le produit intérieur brut continuera à baisser au cours des deux trimestres qui suivront, selon les dernières prévisions du Trésor.

La troisième économie de la zone euro, touchée par la flambée des coûts de l'énergie et une inflation record, se dirige vers une récession technique, selon ces prévisions.

L'économie s'est montrée plus solide qu'attendu au premier semestre de l'année mais le "Document économique et financier" (DEF) publié vendredi soir indique qu'un retournement de tendance a déjà commencé.

Les dernières prévisions du Trésor intègrent un PIB "légèrement négatif" aux troisième et quatrième trimestres, en raison de la contraction du secteur industriel.

"Une nouvelle baisse du PIB est prévue pour le premier trimestre (de 2023), suivie d'une reprise à partir du deuxième trimestre", selon le DEF.

D'après le document, la reprise serait tirée par une hausse de la demande internationale, une baisse des prix du gaz, une contribution croissante au PIB des fonds européens du plan de relance et des réformes promises à Bruxelles.

Le gouvernement sortant de Mario Draghi a réduit mercredi son estimation de croissance pour l'an prochain à 0,6% en raison de la hausse vertigineuse des coûts de l'énergie, contre 2,4% auparavant.

(Reportage Gavin Jones, version française Laetitia Volga, édité par Kate Entringer)

tag.dispatch();