Faurecia reçoit 213 millions d'euros de l'UE pour développer l'hydrogène en France

reuters.com  |   |  215  mots
Logo de faurecia pres du siege de l'entreprise a nanterre[reuters.com]
(Crédits : Gonzalo Fuentes)

(Reuters) - Faurecia a annoncé lundi avoir reçu une aide financière de 213 millions d'euros de la part de l'Union européenne pour son projet Historhy Next dans le cadre du programme Hydrogen IPCEI.

Le projet Historhy Next vise à développer et à industrialiser une nouvelle génération de réservoirs d'hydrogène, gazeux et liquide, d'ici à la fin de 2027.

Selon le groupe, la production débutera dès 2024 à l'usine de Faurecia d'Allenjoie, en région Bourgogne-Franche-Comté, avec un rythme de plus de 100.000 unités par an.

La Commission européenne a autorisé le 15 juillet 15 États membres à allouer un financement public allant jusqu'à 5,4 milliards d'euros dans le cadre du programme Important Project of Common European Interest (IPCEI) pour soutenir la recherche, l'innovation et le premier déploiement industriel des technologies de l'hydrogène dans la région.

Gaztransport & Technigaz et McPhy Energy ont également pu recevoir des fonds dans le cadre du IPCEI pour développer leurs projets respectifs de "giga factories" à hydrogène.

Par ailleurs, la Première ministre Elisabeth Borne a annoncé le mois dernier le lancement de dix projets industriels, dans le contexte de l'IPCEI et soutenus par l'Etat français à hauteur de 2,1 milliards d'euros, pour développer l'hydrogène "vert" en France.

(Reportage Dina Kartit ; édité par Nicolas Delame)

tag.dispatch();