Italie : Un mort et une dizaine de disparus après un glissement de terrain sur l'île d'Ischia

reuters.com  |   |  350  mots
Des voitures endommagees sont vues dans la mer, suite a un glissement de terrain sur l'ile de vacances d'ischia[reuters.com]
(Crédits : Carabinieri)

MILAN (Reuters) - Une femme est morte et une dizaine de personnes sont toujours portées disparues, après un glissement de terrain provoqué par des pluies torrentielles qui a emporté plusieurs habitations samedi sur l'île d'Ischia, au large de Naples, a déclaré le préfet de Naples.

"Actuellement, le bilan confirmé est d'un mort, une femme. Huit personnes disparues ont été retrouvées, dont un enfant, et il y a encore une dizaine de disparus", a indiqué Claudio Palomba, lors d'une conférence de presse.

Le ministre des Infrastructures, Matteo Salvini avait annoncé en marge d'un événement à Milan le décès de huit personnes, avant d'être démenti par son collègue de l'Intérieur, Matteo Piantedosi.

Matteo Piantedosi a ensuite dit devant des journalistes que "pour le moment, il n'y a aucun mort confirmé".

"Il y a des difficultés dans les opérations de secours parce que les conditions météorologiques restent difficiles", a-t-il ajouté.

Les pompiers italiens avaient auparavant écrit sur Twitter que "des recherches (étaient) en cours pour retrouver des disparus" dans la commune de Casamicciola Terme, dans le nord d'Ischia, île volcanique connue notamment pour ses thermes.

La présidente du Conseil italien, Giorgia Meloni, a déclaré être en contact étroit avec le ministre de la Protection civile Nello Musumeci, le département de la protection civile et la région locale de Campanie.

"Le gouvernement exprime sa solidarité avec les citoyens et les maires des communes de l'île d'Ischia et remercie les sauveteurs engagés dans la recherche des disparus", a-t-elle dit.

Le sud de l'Italie, où les maisons sont souvent construites sans tenir compte des règles de sécurité, est sujet à des glissements de terrain mortels. En 1998, au moins 150 personnes ont été tuées lorsque la boue a submergé le village de Sarno, également situé non loin de Naples.

En 2006, un glissement de terrain a tué un père et ses trois filles sur l'île d'Ischia.

(Reportage Sara Rossi, rédigé par Gianluca Semeraro, version française Bertrand Boucey et Kate Entringer)

tag.dispatch();