Somalie : Intervention des forces de sécurité dans l'hôtel de Mogadiscio attaqué par des Chabaab, 14 morts

reuters.com  |   |  281  mots
Une ambulance transportant un blesse entre dans l'hopital kalkaal apres l'attaque de l'hotel villa rose par des militants islamistes d'al qaeda et d'al chabaab, a mogadiscio, en somalie[reuters.com]
(Crédits : Feisal Omar)

MOGADISCIO (Reuters) - Les forces de sécurité somaliennes ont mis fin lundi au siège d'un hôtel du centre de Mogadiscio, occupé par des islamistes Al Chabaab, au terme d'affrontements qui ont fait au moins 14 morts, dont huit civils, rapporte la police.

Des échanges de tir ont retenti dans l'hôtel Villa Rosa plus de 12 heures après que les djihadistes ont pris d'assaut le bâtiment.

"L'opération à l'hôtel Rosa est terminée", a déclaré un porte-parole de la police, Sadik Aden Ali.

Huit civils ont été tués, ainsi qu'un policier, par les assaillants, qui étaient au nombre de six, a-t-il indiqué. Cinq militaires ont été blessés.

"Les terroristes ont tué neuf personnes dont un soldat", a-t-il dit.

"L'un s'est fait sauter, les cinq autres ont été tués par les forces de sécurité", a ajouté le porte-parole.

Les forces de sécurité ont secouru au total 60 personnes dans l'hôtel.

Le groupe islamiste somalien Al Chabaab, milice djihadiste affiliée à Al Qaïda, cherche à renverser le gouvernement somalien depuis de nombreuses années pour imposer une interprétation stricte de la charia, la loi coranique et mène régulièrement des attaques à travers le pays et dans la capitale.

Le président somalien Hassan Cheikh Mohamoud, élu en mai dernier, a lancé en août une offensive contre Al Chabaab, notamment destinée à démanteler le réseau de financement de la milice islamiste, avec le soutien des Etats-Unis et de milices locales.

(Reportage Abdiqani Hassan, rédigé par George Obulutsa à Nairobi et Elias Biryabarema ; version française Myriam Rivet et Diana Mandiá, édité par Blandine Hénault et Sophie Louet)

tag.dispatch();