L'UE va proposer de renforcer le recyclage des emballages

reuters.com  |   |  321  mots
Photo des bouteilles en plastique ecrasees dans un centre de recyclage a paris[reuters.com]
(Crédits : Philippe Wojazer)

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne devrait annoncer cette semaine des propositions visant à réduire les déchets d'emballage, en fixant de nouveaux objectifs pour le recyclage des bouteilles en plastique et pour la réutilisation des gobelets à emporter et des emballages utilisés pour les livraisons en ligne.

La révision de la directive européenne concernant la gestion des emballages et des déchets d'emballages vise à atteindre l'objectif de réutilisation ou de recyclage de tous les emballages d'ici 2030 et à contribuer à la réduction de l'empreinte carbone du bloc à zéro d'ici 2050.

Quelque 40% des plastiques et 50% du papier consommé dans l'UE sont destinés à l'emballage, qui dans son ensemble représente 36% des déchets solides municipaux, souligne un projet de proposition consulté par Reuters.

La proposition, qui pourrait encore être modifiée et sera probablement présentée mercredi, maintient les objectifs de recyclage de 65% d'ici 2025 et 70% d'ici 2030, décidés lors de la dernière révision de la directive en 2018.

Elle introduit toutefois de nouveaux objectifs de recyclage pour divers types d'emballages plastique pour 2030 : 30% pour les bouteilles de boissons en plastique et les emballages fragiles tels que les emballages alimentaires en polyéthylène téréphtalate (PET), 10% pour les emballages sensibles au contact qui ne sont pas en PET et 35% pour les autres emballages en plastique.

Ces objectifs passeront d'ici 2040 à 50% pour les emballages fragiles et à 65% pour les autres emballages, y compris les bouteilles de boissons.

Elle fixe également des objectifs à 2030 et 2040 pour la réutilisation des emballages.

Ils sont respectivement de 20% et 80% pour les gobelets de boissons à emporter, de 10% et 25% pour les verres de bière et de sodas et de 10% et 50% pour les emballages utilisés pour les livraisons en ligne de produits non alimentaires.

Les entreprises utilisant ces emballages devront mettre en place des systèmes pour assurer leur réutilisation.

(Reportage Philip Blenkinsop ; version française Diana Mandiá, édité par Kate Entringer)

tag.dispatch();