Lavazza veut acquérir le français MaxiCoffee

reuters.com  |   |  187  mots
Le logo de lavazza devant l'entree principale du siege social[reuters.com]
(Crédits : Giorgio Perottino)

MILAN (Reuters) - Le torréfacteur italien Lavazza a annoncé lundi avoir présenté une offre engageante pour acquérir 100% du capital social du vendeur en ligne français de café et de machines à café MaxiCoffee, afin de renforcer sa position dans l'Hexagone et dans le commerce électronique.

"Notre stratégie prévoit de soutenir le développement ultérieur de MaxiCoffee, qui conservera son profil multimarques et indépendant", a déclaré le directeur général de Lavazza, Antonio Baravalle, dans un communiqué.

MaxiCoffee, détenu conjointement par son fondateur Christophe Brancato, le groupe italien de capital-investissement 21 Invest et d'autres actionnaires minoritaires, opère par le biais d'une plateforme en ligne et de quelque 60 points de vente.

Fondée en 2007, l'entreprise emploie environ 1.500 personnes.

Christophe Brancato réinvestira, avec une participation minoritaire, dans le capital de MaxiCoffee dont il restera le président, précise le communiqué, sans fournir de détails sur le montant de la transaction.

Interrogé sur les détails de l'opération par Reuters, MaxiCoffee a refusé de commenter.

(Reportage Elisa Anzolin ; Version française Diana Mandiá, édité par Kate Entringer)

tag.dispatch();