Lagarde (BCE) garde toutes les options ouvertes sur les taux d'intérêt

reuters.com  |   |  260  mots
Photo de la presidente de la banque centrale europeenne (bce), christine lagarde[reuters.com]
(Crédits : Johanna Geron)

FRANCFORT (Reuters) - Christine Lagarde, la présidente de la Banque centrale européenne (BCE), a laissé lundi toutes les options ouvertes concernant l'ampleur et le nombre de hausses de taux d'intérêt à venir de l'institut de Francfort, affirmant que cela dépendra d'un certain nombre de variables.

"L'ampleur jusqu'à laquelle nous devons aller et le rythme nécessaire dépendront de nos perspectives actualisées, de la persistance des chocs, de l'évolution des salaires et des anticipations d'inflation", a-t-elle déclaré devant la Commission des affaires économiques et monétaires du Parlement européen.

Les investisseurs cherchent à déterminer l'ampleur de la hausse des taux de la BCE à l'issue de sa réunion de décembre et le débat porte sur un relèvement de 50 ou 75 points de base. Ils cherchent également à déterminer jusqu'où la BCE pourra être amenée in fine à relever ses taux.

Selon Christine Lagarde, le pic d'inflation n'a pas encore été atteint et il y a un risque qu'il devienne plus élevé que le niveau actuellement prévu.

"Nous ne voyons pas les éléments ou la tendance qui me porteraient à croire que nous avons atteint le pic d'inflation et qu'il va baisser à court terme", a-t-elle déclaré.

"Chaque fois que j'interroge mes économistes de premier plan à la BCE (...) sur ce risque, la réponse que j'obtiens pour le moment est (que) le risque est à la hausse, sans précision sur cette hausse", a-t-elle ajouté.

(Reportage Francesco Canepa; version française Claude Chendjou, édité par Sophie Louet et Blandine Hénault)

tag.dispatch();