La Chine ordonne à ses banques d'émettre des prêts offshore pour aider les promoteurs à rembourser leur dette

reuters.com  |   |  421  mots
Le logo stellantis sur un batiment a velizy-villacoublay pres de paris[reuters.com]
(Crédits : Gonzalo Fuentes)

HONG KONG/SHANGHAI/PEKIN (Reuters) - La Chine a ordonné à ses quatre principales banques publiques d'émettre des prêts offshore pour aider les promoteurs à rembourser leur dette à l'étranger, dernière mesure de soutien en date de Pékin au secteur immobilier en manque de liquidités, ont déclaré à Reuters trois sources au fait du dossier.

Les régulateurs ont donné des instructions orales aux banques, sans trace écrite, en leur disant d'émettre d'ici au 10 décembre des prêts garantis par des actifs des promoteurs, ont déclaré deux des sources.

La Chine a intensifié ces dernières semaines ses mesures de soutien pour répondre à la pénurie de liquidités étouffant le secteur immobilier, qui pèse pour un quart de la deuxième économie mondiale et a été un moteur essentiel de la croissance.

Un nombre croissant de promoteurs ont fait défaut sur des créances en cours à l'étranger au cours de l'année écoulée et certains analystes ont prévenu que cela pourrait décourager les investisseurs étrangers de répondre aux nouvelles émissions de dette des entreprises chinoises.

Les fonds obtenus grâce aux prêts des banques permettront aux promoteurs de rembourser des prêts contractés à l'étranger et des obligations émises en dollars, ce qui devrait rassurer les investisseurs, ont précisé deux des sources.Les promoteurs considérés comme étant de "bonne qualité", sur le plan comptable, comme CIFI Holdings, Jardin de campagne, Groupe Longfor, Midea Real Estate et Seazen Group, pourront bénéficier de ces prêts, a dit une des sources.Les quatre banques - Bank of China, China Construction Bank, Industrial and Commercial Bank of China et Agricultural Bank of China - sélectionneront les promoteurs qu'elles entendent financer, ont indiqué les trois sources.

Chaque banque traitera trois à quatre propositions de prêts offshore, qui seront garantis contre les actifs des promoteurs en Chine, ont précisé deux des sources, selon lesquelles ce programme de soutien sera étendu ultérieurement à d'autres banques.

La Banque populaire de Chine - la banque centrale chinoise - et la Commission de régulation des banques et des assurances (CBIRC) n'ont pas immédiatement répondu aux sollicitations de Reuters.

Les quatre banques concernées et les promoteurs susceptibles de bénéficier des prêts n'ont pas fait de commentaire.

(Reportage de Julie Zhu à Hong Kong, Engen Tham à Shanghaiet Xu Jing à Pékin, version française Tangi Salaün, édité par Blandine Hénault)

tag.dispatch();