Stellantis s'associe à Qinomic dans le "rétrofit" de véhicules utilitaires

reuters.com  |   |  283  mots
Le logo de stellantis sur un batiment a velizy-villacoublay pres de paris, france[reuters.com]
(Crédits : Gonzalo Fuentes)

MILAN (Reuters) - Stellantis s'est associé à Qinomic, spécialiste français de la mobilité, pour développer une solution de "rétrofit" destinée à convertir des véhicules utilitaires légers à moteur à combustion en modèles à propulsion électrique (VE), a déclaré le constructeur automobile vendredi.

Stellantis, né de la fusion entre PSA et l'italo-américain FCA, a précisé que le partenariat impliquait son unité Circular Economy.

"Cette solution de rétrofit vise à prolonger la durée de vie et l'utilisation des véhicules, tout en donnant accès à une solution zéro émission à un prix abordable", a déclaré le groupe dans un communiqué.

Au début de l'année, Stellantis s'est fixé pour objectif de multiplier par dix le chiffre d'affaires de son activité de recyclage pour le porter à plus de deux milliards d'euros d'ici 2030. La société entend également quadrupler les revenus liés à une durée de vie prolongée des pièces et des services.

"Dans un marché boosté par la logistique du dernier kilomètre, les restrictions d'accès en ville vont contraindre les propriétaires de véhicules utilitaires légers récents à chercher une solution pour les transformer en véhicules zéro émission", a déclaré Eric Laforge, vice-président de Stellantis en charge utilitaires pour l'Europe.

"Une technologie de rétrofit comme celle-ci permettra à Stellantis de soutenir cette tendance", a-t-il ajouté.

Stellantis prévoit de développer le projet l'année prochaine, la mise en œuvre et la commercialisation devant commencer en France en 2024.

Les détails financiers et les chiffres d'investissement du partenariat n'ont pas été communiqués.

(Reportage Giulio Piovaccari ; version française Dagmarah Mackos, édité par Blandine Hénault)

tag.dispatch();