Menacé d'extradition aux Etats-Unis, Julian Assange saisit la CEDH

reuters.com  |   |  176  mots
Un soutien de julian assange montre une pancarte avec son visage devant le tribunal de westminster a londres[reuters.com]
(Crédits : Tom Nicholson)

LONDRES (Reuters) - Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange, qui s'efforce d'éviter une extradition aux Etats-Unis où il encourt 175 années de prison pour la diffusion de milliers de documents classifiés, a formé un recours devant la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH), a confirmé vendredi la juridiction.

Les autorités britanniques ont approuvé en juin dernier l'extradition de l'Australien de 51 ans, arrêté en 2019 après avoir passé plus de sept ans dans l'ambassade de l'Equateur à Londres.

Il est poursuivi par la justice américaine pour 18 chefs d'accusation liés à la publication par WikiLeaks, à partir de 2010, de centaines de milliers de documents militaires américains et de câbles diplomatiques confidentiels qui, selon Washington, a mis des vies en danger.

Julian Assange a également saisi la Haute Cour de Londres, qui doit rendre sa décision début 2023.

"Nous confirmons avoir été destinataires d'une demande", a-t-on déclaré à la CEDH, dont le siège est à Strasbourg.

(Reportage Michael Holden, avec Kanishka Singh, version française Sophie Louet, édité par Bertrand Boucey)

tag.dispatch();