Poutine se rend sur le pont de Crimée au volant d'une Mercedes

reuters.com  |   |  324  mots
Vladimir poutine visitant un pont reliant la russie continentale a la peninsule de crimee[reuters.com]
(Crédits : Sputnik)

MOSCOU (Reuters) - Vladimir Poutine s'est rendu lundi le pont de Crimée, reliant le sud de la Russie à la péninsule de Crimée annexée, moins de deux mois après qu'une explosion a eu lieu sur ce projet phare du président russe.

Le pont routier et ferroviaire de 19 km, inauguré personnellement par Vladimir Poutine en 2018, a été bombardé le 8 octobre lors d'une attaque menée, selon la Russie, par l'Ukraine.

Vladimir Poutine, accompagné du vice-Premier ministre Marat Khousnoulline, se déplaçait au volant d'une Mercedes, montrent des images diffusées par la télévision d'État, posant des questions sur l'endroit où l'attaque a eu lieu.

"Nous conduisons sur le côté droit", a déclaré Vladimir Poutine, alors qu'il traversait le pont. "Le côté gauche du pont, d'après ce que j'ai compris, fonctionne, mais néanmoins il doit être achevé."

L'Ukraine n'a jamais revendiqué la responsabilité du bombardement du pont le matin du 8 octobre, un jour après le 70e anniversaire de Vladimir Poutine. Le Service fédéral de sécurité russe estime que l'attaque a été menée par les services de renseignement militaires ukrainiens.

L'explosion a détruit une section du pont routier, interrompant temporairement le trafic à travers le détroit de Kerch. L'explosion a également détruit plusieurs citernes de carburant transportées par un train qui se dirigeait vers la péninsule de Crimée depuis la Russie voisine.

En 2014, la Russie a annexé la Crimée, qui avait été transférée de la Russie à l'Ukraine en 1954 par le dirigeant soviétique de l'époque, Nikita Khrouchtchev.

L'Ukraine a juré de récupérer la Crimée, qui dépend du pont pour son approvisionnement.

La société d'Arkady Rotenberg, allié du président russe, a construit ce pont qui est le plus long d'Europe.

(Rédigé par Guy Faulconbridge ; Version française Kate Entringer, édité par Matthieu Protard)

tag.dispatch();