Sanofi et GSK brillent en Bourse après une décision de justice sur le Zantac

reuters.com  |   |  192  mots
Photo d'illustration de comprimes zantac contre les brulures d'estomac[reuters.com]
(Crédits : Brendan Mcdermid)

PARIS (Reuters) - Sanofi et GSK sont en nette hausse mercredi dans les premiers échanges après le rejet par un tribunal américain de plaintes sur le Zantac, un traitement de l'acidité gastrique accusé d'être cancérigène.

En Bourse de Paris, Sanofi gagne 7,66% à 91,93 euros vers 08h20 GMT, son plus haut niveau depuis la mi-août. Le laboratoire britannique GSK s'envole quant à lui de 12,03%.

Plusieurs milliers de plaintes déposées devant la justice fédérale américaine contre ces deux groupes pharmaceutiques, ainsi que Pfizer et Boehringer Ingelheim, établissant un lien entre le Zantac et le cancer ont été rejetées mardi devant un tribunal de Floride.

La juge Robin Rosenberg a estimé que les plaintes n'étaient pas étayées par de solides arguments scientifiques.

Les laboratoires, qui ont tous commercialisé ce médicament à différentes époques, restent visés par des dizaines de milliers de plaintes similaires devant des tribunaux d'Etat.

Les analystes de JPMorgan estiment dans une note que "la probabilité et l'ampleur d'éventuels futurs dommages via d'autres procédures juridiques semblent désormais nettement plus faibles".

(Laetitia Volga, édité par Tangi Salaün)

tag.dispatch();