La Banque du Canada relève son taux directeur d'un demi-point, à 4,25%

reuters.com  |   |  326  mots
Tiff macklem devant le batiment de la banque du canada[reuters.com]
(Crédits : Blair Gable)

OTTAWA (Reuters) - La Banque du Canada a annoncé mercredi une hausse de son taux directeur de 50 points de base, à 4,25%, le niveau le plus élevé en près de 15 ans, mais a laissé entendre que le cycle de resserrement monétaire touchait bientôt à sa fin.

Les marchés monétaires tablaient sur un relèvement limité à 25 points de base mais une faible majorité d'économistes interrogés par Reuters avait prédit une hausse de 50 points de base.

La banque centrale canadienne, qui a augmenté son taux directeur de 400 points de base au total depuis mars, a justifié ce nouveau tour de vis par une croissance toujours forte et un marché du travail tendu.

L'institut d'émission monétaire a cependant renoncé à sa "forward guidance", les orientations sur l'évolution future de sa politique qu'elle utilisait depuis le début du cycle de resserrement, selon laquelle les taux devraient encore augmenter.

"À l'avenir, le Conseil de direction évaluera s'il est nécessaire de relever encore le taux directeur pour ramener l'offre et la demande en équilibre et l'inflation à la cible", écrit la Banque du Canada dans son communiqué de politique monétaire.

La banque centrale note que l'inflation mesurée par l'indice des prix à la consommation s'est maintenue à 6,9% en octobre, un niveau qu'elle juge encore trop important alors que les attentes en la matière à court terme demeurent élevées.

Elle souligne cependant que les variations sur trois mois de l'inflation dite de base ont baissé, signe que les "pressions sur les prix pourraient être en train de s'alléger".

La Banque du Canada relève également que la croissance du produit intérieur brut au troisième trimestre, qui a augmenté de 2,9% en rythme annualisé, "a été plus forte que prévu", que "l'économie a continué d'afficher une demande excédentaire", tandis que "le marché du travail demeure tendu".

(Reportage Steve Scherer et David Ljunggren; version française Claude Chendjou, édité par Kate Entringer)

tag.dispatch();