Le fonds d'investissement norvégien a vendu ses participations dans trois entreprises Adani

reuters.com  |   |  279  mots
Le logo du groupe adani sur l'un de ses batiments a ahmedabad, en inde[reuters.com]
(Crédits : Amiit Dave)

OSLO (Reuters) - Le fonds souverain norvégien a vendu ses participations dans trois sociétés du groupe Adani depuis le début de l'année, a indiqué jeudi le plus grand investisseur boursier du monde.

Fin 2022, il détenait des participations dans Adani Total Gas, Adani Ports & Special Economic Zone et Adani Green Energy.

"Depuis la fin de l'année, nous avons encore réduit notre participation dans les entreprises Adani. Nous n'avons plus aucune exposition", a déclaré Christopher Wright, responsable du suivi des risques ESG (critères environnementaux, sociaux et de gouvernance) du fonds, lors d'une conférence de presse.

"Nous surveillons Adani depuis de nombreuses années (sur les questions ESG), beaucoup sur leur gestion des risques environnementaux", a-t-il dit.

Les sept principales filiales d'Adani cotées en Inde ont perdu quelque 110 milliards de dollars de capitalisation boursière après un rapport publié le 24 janvier par la société américaine de recherche sur les investissements Hindenburg Research, spécialisée dans la vente à découvert, qui a accusé le conglomérat d'utiliser abusivement les paradis fiscaux offshore et de manipuler les cours de Bourse.

Le groupe Adani a nié tout acte répréhensible.

Fin 2022, le fonds souverain norvégien détenait une participation dans Adani Total d'une valeur de 83,6 millions de dollars, une participation dans Adani Ports d'une valeur de 63,4 millions de dollars et une participation dans Adani Green Energy valorisée 52,7 millions de dollars.

Le fonds souverain norvégien détient 1,3% des actions cotées dans le monde avec des participations dans près de 9.200 entreprises.

(Reportage Terje Solsvik, version française Augustin Turpin, édité par Blandine Hénault)

tag.dispatch();