Téléchargez
notre application
Ouvrir

Record de commandes pour Alstom, pas de certitude sur Siemens

reuters.com  |   |  331  mots
Record de commandes pour alstom, pas de certitude sur siemens[reuters.com]
(Crédits : Philippe Wojazer)

PARIS (Reuters) - Alstom a confirmé jeudi ses objectifs annuels après avoir atteint un carnet de commandes record de près de 40 milliards d'euros fin 2018.

Le groupe français a en outre déclaré n'avoir aucune certitude quant à l'issue de l'examen par la Commission européenne de son projet de rapprochement avec les activités ferroviaires de l'allemand Siemens.

Les prises de commandes d'Alstom se sont élevées à 10,5 milliards d'euros sur les neuf premiers mois de son exercice annuel, qui s'achèvera fin mars. Son chiffre d'affaires sur cette période a progressé de 16% (18% en organique) pour atteindre 6,0 milliards d'euros.

Sur la période octobre-décembre, Alstom a enregistré 3,4 milliards d'euros de commandes, soit le double du montant atteint sur la période correspondante un an auparavant, pour un chiffre d'affaires de 2,0 milliards d'euros, en hausse de 10% à périmètre et changes constants.

"Alstom a continué à réaliser une forte performance commerciale ce trimestre avec un nouveau record du carnet de commandes", a dit Henri Poupart-Lafarge, PDG du groupe, cité dans un communiqué. "Le chiffre d'affaires a été pleinement en ligne avec nos objectifs qui sont confirmés."

Concernant la fusion avec l'activité ferroviaire de Siemens, dont l'impact sur la concurrence suscite l'inquiétude de la Commission européenne, Alstom juge que la proposition soumise en décembre par les groupes français et allemand pour répondre à ces préoccupations est "appropriée et adéquate".

"Toutefois, il n'y a pas de certitude que le contenu de cette proposition sera suffisant pour répondre aux préoccupations de la Commission", dont la décision est attendue d'ici le 18 février, ajoute Alstom, qui compte toujours finaliser l'opération au premier semestre de cette année.

Alstom et Siemens proposent des cessions d'actifs portant essentiellement sur des activités de signalisation et des produits de matériels roulants qui représentent environ 4% du chiffre d'affaires de l'entité combinée.

(Bertrand Boucey pour le service français, édité par Marc Angrand)