Téléchargez
notre application
Ouvrir

Nicaragua : Ortega dit vouloir rouvrir le dialogue avec l'opposition

reuters.com  |   |  276  mots
Ortega dit vouloir rouvrir le dialogue avec l'opposition[reuters.com]
(Crédits : Carlos Garcia Rawlins)

MANAGUA (Reuters) - Le président nicaraguayen Daniel Ortega a déclaré jeudi qu'il allait rouvrir le dialogue avec les chefs de file de l'opposition, qui réclament des élections anticipées pour sortir le pays de la crise près d'un an après le début d'un mouvement de contestation ayant donné lieu à une violente répression.

Une tentative de dialogue autour d'un projet de réforme des retraites destiné à combler le déficit de la sécurité sociale avait échoué en avril dernier, provoquant une vague de contestation qui s'est élargie notamment en raison de la violence de la répression.

Selon la Commission interaméricaine des droits de l'homme, au moins 322 personnes ont été tuées et plus de 600 autres ont été emprisonnées à travers le pays depuis avril dernier dans le cadre de la répression menée par les forces gouvernementales.

"Nous allons négocier afin de renforcer la paix", a déclaré Daniel Ortega lors d'un discours, précisant qu'il allait reprendre le dialogue avec l'opposition mercredi prochain.

L'ancien chef de la guérilla sandiniste a ajouté que le mouvement de protestation était un complot destiné à l'éjecter du pouvoir, qu'il a retrouvé en 2007 après avoir déjà dirigé le pays de 1979 à 1990.

Les contestataires disent lutter contre la mainmise du pouvoir sur les médias, les fraudes électorales, la corruption et la "dictature familiale" du chef de l'Etat.

Réélu pour cinq ans fin 2016, Daniel Ortega a repoussé par le passé l'idée d'organiser des élections anticipées. Les élections présidentielle et législatives doivent avoir lieu en 2021.

(Ismael Lopez; Jean Terzian pour le service français)