Téléchargez
notre application
Ouvrir

Microsoft et Sony s'associent dans le jeu vidéo, les puces et l'IA

reuters.com  |   |  460  mots

par Stephen Nellis

(Reuters) - Sony et Microsoft ont annoncé jeudi un partenariat stratégique permettant au premier d'utiliser le système d'informatique dématérialisée (cloud) du second pour la diffusion en streaming de jeux vidéo et de contenus médias, ainsi qu'une collaboration dans le développement de nouveaux capteurs d'images.

Le projet est encore à un stade préliminaire, mais Microsoft et Sony, propriétaires respectivement des consoles Xbox et PlayStation, vont collaborer pour diffuser en continu des jeux et des contenus et proposer aux éditeurs de nouveaux outils de développement.

"Microsoft a été pendant de nombreuses années un important partenaire commercial pour nous, même si les deux sociétés ont bien entendu été aussi en concurrence dans certains domaines", déclare Kenichiro Yoshida, le directeur général de Sony, dans un communiqué. "Je pense que le développement conjoint de solutions dans le cloud à l'avenir contribuera grandement à l'avancement du contenu interactif."

Le partenariat va renforcer Azure, l'activité de cloud de Microsoft, qui a contribué à ce que la société de Redmond atteigne une capitalisation boursière de 1.000 milliards de dollars le mois dernier. Il permet également à Microsoft de mieux concurrencer l'activité de Web Services d'Amazon, numéro un mondial du cloud.

Amazon s'est également lancé sur le marché des jeux en proposant aux éditeurs de nouveaux outils technologiques et en rachetant pour près d'un milliard de dollars Twitch, une plate-forme de diffusion en direct de jeux vidéo.

PRODUITS GRAND PUBLIC

Sony de son côté est un important fournisseur de capteurs d'images pour les smartphones et autres appareils. Le groupe japonais et Microsoft vont tenter de développer de nouvelles puces dans le domaine en ayant recours aux systèmes d'intelligence artificielle (IA) de Microsoft destinés aux clients professionnels.

Des caméras dites intelligentes permettent par exemple de détecter des objets défectueux sortant des chaînes de fabrication avec une précision supérieure à celle de l'oeil humain.

La technologie de Microsoft pour des applications comme la reconnaissance d'images et la compréhension de la parole humaine jouit d'une meilleure réputation que les produits concurrents élaborés par Alphabet, mais elle est surtout dédiée à une clientèle professionnelle, laissant le champ libre à d'autres dans le grand public.

Elle pourrait bénéficier à Sony qui fabrique une large gamme de téléviseurs, de téléphones et d'autres appareils grand public.

"Sony a toujours été un leader du divertissement et de la technologie, et la collaboration que nous avons annoncée aujourd'hui repose sur cette histoire d'innovation", déclare Satya Nadella, directeur général de Microsoft, cité dans un communiqué.

(Claude Chendjou pour le service français, édité par Catherine Mallebay-Vacqueur)