Téléchargez
notre application
Ouvrir

Enquête russe : Trump demande aux services du renseignement de coopérer avec Barr

reuters.com  |   |  358  mots
Enquete russe: trump demande aux services du renseignement de cooperer avec barr[reuters.com]
(Crédits : Carlos Barria)

WASHINGTON (Reuters) - Donald Trump a signé jeudi une ordonnance demandant aux services du renseignement américains de coopérer avec l'examen mené par l'Attorney General, William Barr, des événements ayant motivé le lancement de l'enquête sur les liens présumés entre l'équipe Trump et la Russie lors de la campagne électorale de 2016.

Le président américain a autorisé par cette même voie l'Attorney General (chef du département de la Justice) à déclassifier tous les éléments qui lui seront nécessaires durant ses travaux.

Régulièrement dénoncée par Donald Trump comme une "chasse aux sorcières", l'enquête russe du procureur spécial Robert Mueller n'a pas permis d'établir de collusion entre l'équipe de campagne Trump et des représentants russes. Mueller a dit dans son rapport, dont une version expurgée a été publiée le mois dernier, ne pas pouvoir établir que Trump a fait obstruction à la justice, sans toutefois l'en exonérer.

Les démocrates ont vu dans le rapport des faits qu'ils considèrent comme de possibles actes d'obstruction. Certains, au sein du parti, appellent au lancement d'une procédure de destitution du président républicain.

"Aujourd'hui, à la demande et sur recommandation de l'Attorney General des Etats-Unis, le président Donald Trump a demandé à la communauté du renseignement de coopérer rapidement et entièrement avec l'enquête de l'Attorney General sur les activités de surveillance menées lors de l'élection présidentielle de 2016", a déclaré la porte-parole de la Maison blanche, Sarah Sanders.

Trump a dit voir dans l'enquête russe une tentative de l'administration du démocrate Barack Obama de nuire à sa candidature et cherche à se venger des commanditaires.

Barr a demandé ce mois-ci au procureur du Connecticut d'enquêter sur les modalités des investigations menées par le FBI, qui a notamment eu recours à un informateur au sein de l'équipe de campagne Trump.

Il s'agit de la troisième enquête ouverte publiquement sur les origines de l'enquête russe.

(Steve Holland et Makini Brice; Jean Terzian pour le service français)