Téléchargez
notre application
Ouvrir

Un pétrolier étranger arraisonné par l'Iran dans le Golfe

reuters.com  |   |  329  mots
Un petrolier etranger arraisonne par l'iran dans le golfe[reuters.com]
(Crédits : Lisi Niesner)

DUBAI (Reuters) - Les Gardiens de la Révolution islamique ont arraisonné dimanche dans le Golfe un pétrolier étranger qui transportait illégalement du carburant, rapporte jeudi la télévision publique iranienne.

"Un navire étranger qui passait en contrebande un million de litres de carburant à destination de l'île de Larak, dans le golfe Persique, a été saisi", ajoute la télévision qui cite un communiqué des Pasdaran, les Gardiens de la Révolution.

Le département d'Etat américain a estimé que l'Iran devait sans attendre restituer le navire que les Gardiens de la Révolution disent avoir saisi, et libérer son équipage.

Par la voix de son porte-parole, le département d'Etat a indiqué que les Etats-Unis condamnaient "la poursuite du harcèlement des navires et l'ingérence dans la libre circulation par le détroit d'Ormuz".

Le navire arraisonné avait dans un premier temps été remorqué après avoir lancé un appel de détresse.

"Ce navire que l'Iran avait remorqué jusque dans ses eaux territoriales après avoir reçu un appel de détresse a ensuite été saisi, la justice ayant établi qu'il transportait du carburant de contrebande", précisent les Pasdaran.

Mardi, le ministère iranien des Affaires étrangères avait annoncé que la marine de la République islamique avait porté assistance dans le Golfe à "un pétrolier étranger ayant rencontré un problème technique".

La télévision nationale iranienne a diffusé jeudi des images d'un navire, le "Riah", celui-là même que les Gardiens de la Révolution ont arraisonné.

La semaine dernière, les services américains de renseignement déclaraient avoir des raisons de plus en plus fortes de penser qu'un pétrolier des Emirats arabes unis, le MT Riah, avait été conduit de force dans les eaux territoriales iraniennes par la branche navale des Gardiens de la Révolution.

(Parisa Hafezi, Jean-Philippe Lefief, Guy Kerivel et Eric Faye pour le service français)