Téléchargez
notre application
Ouvrir

Wall Street en hausse, soutenue par la distribution, la Fed en vue

reuters.com  |   |  367  mots
La bourse de new york ouvre en hausse[reuters.com]
(Crédits : Lucas Jackson)

(Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en hausse mercredi portée par les résultats bien accueillis de Target et Lowe's, dans l'attente du compte rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed).

L'indice Dow Jones gagne 245,15 points, soit 0,94%, à 26.207,59 points et le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,9% à 2.926,60 points.

Le Nasdaq Composite prenait 0,93% à 8.022,11 points à l'ouverture.

Dans les premiers échanges, l'action Target bondit de 16,64%, à un plus haut record, le groupe de distribution ayant dégagé des résultats trimestriels meilleurs que prévu et relevé son objectif de bénéfice par action pour l'année.

Lowe's, la chaîne de magasins de bricolage, prend 10,01% après avoir publié un chiffre d'affaires à magasins comparables et un bénéfice trimestriels là aussi supérieurs aux attentes.

Le S&P de la distribution avance de 2,02%, la plus importante hausse sectorielle.

Le principal rendez-vous de la journée sera la publication, à 18h00 GMT, des "minutes" de la dernière réunion de la Fed à l'issue de laquelle la banque centrale américaine avait baissé ses taux pour la première fois depuis la crise financière de 2008.

Les marchés continuent d'anticiper une nouvelle baisse de taux lors de la réunion de septembre du Federal Open Market Committee (FOMC), selon le baromètre FedWatch de CME Group.

"Le compte rendu de la réunion de la Fed pourrait montrer que les risques liés au commerce mondial justifient des baisses de taux supplémentaires mais les traders accorderont probablement une plus grande importance au discours vendredi du président de la Fed, Jerome Powell, dans le cadre du symposium de Jackson Hole," a déclaré Edward Moya, analyste chez OANDA.

Le président américain Donald Trump a accentué mercredi la pression sur la Réserve fédérale pour qu'elle abaisse ses taux d'intérêt, affirmant que sa politique entravait la croissance des Etats-Unis et freinait la compétitivité économique du pays.

Le dollar marque une pause en attendant les "minutes" de la Fed. L'euro s'échange autour de 1,11 dollar.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

(Laetitia Volga, édité par Jean-Michel Bélot)