Téléchargez
notre application
Ouvrir

Plan de relance européen : La France juge possible un accord en fin de semaine

reuters.com  |   |  286  mots
Plan de relance europeen: la france juge possible un accord en fin de semaine[reuters.com]
(Crédits : Yves Herman)

PARIS (Reuters) - La France juge "possible" de parvenir à un accord entre les 27 pays membres de l'Union européenne lors du Conseil européen qui se déroulera vendredi et samedi concernant le budget pluriannuel et le plan de relance destiné à soutenir l'économie du bloc face à la crise du coronavirus, a indiqué mercredi l'Elysée.

"C'est possible d'avoir un accord ce week-end et c'est souhaitable. Il faut partir dans cet objectif et en tout état de cause avoir un accord rapide, c'est-à-dire d'ici la fin de l'été", a-t-on indiqué de même source.

"Il y a une attente médiatique, politique, des marchés financiers. Il y a une attente d'une solution européenne".

La Commission européenne a proposé le 26 mai un budget pluriannuel commun qui serait porté à 1.100 milliards d'euros sur sept ans, en complément d'un fonds de relance doté de 750 milliards d'euros pour faire face à la crise du coronavirus.

Mais les Vingt-Sept peinent à se mettre d'accord et des divergences sont apparues entre d'un côté Paris, Berlin ou Rome qui sont favorables à l'idée de simples transferts budgétaires aux Etats les plus touchés, et, de l'autre, les Etats dits "frugaux" - Autriche, Pays-Bas, Danemark et Suède - qui préfèrent l'option de prêts remboursables.

D'après l'Elysée, la France pourrait obtenir une subvention européenne de près de 40 milliards d'euros qui permettrait de financer son propre plan de relance national.

Le Premier ministre Jean Castex donnera les grandes lignes de ce plan de relance, attendu pour la rentrée, dans son discours de politique générale ce mercredi au Parlement.

(Elizabeth Pineau et Blandine Hénault, édité par Gwénaëlle Barzic)

`