Téléchargez
notre application
Ouvrir

États-Unis : Le projet de réforme électorale des démocrates bloqué par un vote au Sénat

reuters.com  |   |  383  mots
Etats-unis : le projet de reforme electorale des democrates bloque par un vote au senat[reuters.com]
(Crédits : Joshua Roberts)

par Richard Cowan et David Morgan

WASHINGTON (Reuters) - Les républicains du Sénat américain ont bloqué mardi un projet de réforme électorale considéré comme une priorité absolue par les démocrates qui cherchent à contrebalancer une vague de lois adoptées par plusieurs États dirigés par les républicains qui imposent de nouvelles mesures restreignant l'accès au vote.

Le vote n'a pas atteint le seuil de 60 voix, nécessaire pour faire avancer la plupart des lois au Sénat, suscitant de nouveaux appels de la part de certains démocrates à repenser cette règle, connue sous le nom de "filibuster".

Les républicains ont fait valoir que le projet de loi empiétait sur le droit des Etats à définir leur politique de vote.

Le chef de la majorité démocrate au Sénat, Chuck Schumer, a déclaré: "Dans la lutte pour le droit de vote, ce vote était le signal du départ, pas la ligne d'arrivée."

Le président américain Joe Biden, qui a fait l'objet de critiques de la part des membres les plus libéraux de son parti pour ne pas avoir pris une position plus agressive en faveur du projet de loi, a fait écho à cette affirmation.

"Permettez-moi d'être clair. Ce combat est loin d'être terminé - loin d'être terminé", a-t-il déclaré dans un communiqué. "J'ai été engagé dans ce travail tout au long de ma carrière, et nous allons intensifier nos efforts pour vaincre à nouveau - pour le peuple, pour notre démocratie même."

"Il s'agit du droit du peuple américain à voter sans entrave", a déclaré la vice-présidente Kamala Harris - qui présidait le Sénat lors du vote - aux journalistes.

Les efforts déployés par certains Etats dirigés par des républicains pour adopter des lois restrictives, qui, selon la Maison blanche et des groupes de défense des droits civils, rendent l'accès au vote des Américains plus difficile, font suite à l'échec de Donald Trump à l'élection présidentielle de 2020.

Les démocrates affirment que les projets de loi des Etats républicains visent à faire baisser la participation des personnes de couleur et des jeunes électeurs.

(version française Camille Raynaud)