Retraites, Air France, immobilier... Ce qu'il faut retenir des déclarations de Hollande

Le président de la République a jugé qu'il est toujours possible d'"éviter les licenciements" chez Air France. Il a également assuré que les régimes de retraite sont pérennisés jusqu'en 2030 et annoncé attendre une croissance à 1,1% pour 2015.

3 mn

Par ailleurs, François Hollande a assuré que les régimes de retraite, général comme complémentaire, étaient pérennisés jusqu'en 2030.
Par ailleurs, François Hollande a assuré que les régimes de retraite, général comme complémentaire, étaient pérennisés jusqu'en 2030. (Crédits : Reuters)

"Il y a toujours des champions du thermomètre", a déclaré le chef de l'Etat, interrogé lundi 19 octobre au micro de RTL sur les récentes déclarations du secrétaire général de la CGT Philippe Martinez dans le "JDD", dimanche. Selon le syndicaliste, "Hollande fait du Sarkozy". Le président de la République complétait ainsi sa réplique à la CGT:

"Un certain nombre d'observateurs veulent toujours qu'il y ait une marmite qui chauffe et qui explose. Non. Le conflit à Air France ne résume pas l'état de la France."

Chez Air France, assurait-il ensuite, "nous pouvons éviter les licenciements" (1.000 annoncés pour 2016), ajoutant qu'il avait demandé à la direction de la compagnie aérienne et aux syndicats, qui doivent se réunir jeudi, d'être "responsables".

"On peut éviter des licenciements si les pilotes font le nécessaire, si la direction fait des propositions, si le personnel au sol prend conscience de certaines réalités. [...] Chacun doit faire sa part du chemin. [...] Il y a une réunion très importante [celle du comité central d'entreprise, jeudi, Ndlr], et je propose que la direction avec les organisations syndicales fassent les efforts nécessaires pour arriver à la compétitivité."

"1,1%" de croissance attendue en 2015, une formation pour "chaque demandeur d'emploi"

Le président de la République s'est également exprimé sur plusieurs sujets économiques.

  • D'ici la fin du quinquennat, "chaque demandeur d'emploi, j'en prends ici l'engagement, se verra proposer une formation allant véritablement vers un débouché et vers un métier. [...] C'est une opération que j'ai voulu lancer et qui doit concerner 150.000 emplois".
  • Il a assuré que les régimes de retraite, général comme complémentaire, étaient pérennisés jusqu'en 2030 et affirmé qu'il "n'y a plus d'inquiétude à avoir par rapport aux retraites après cette réforme". Il a ainsi fait référence à l'accord sur les régimes de retraites complémentaires signé vendredi entre le patronat et trois syndicats de salariés.
  • Il a annoncé qu'il ferait des propositions pour faciliter l'accession à la propriété immobilière: "On va encore prendre des dispositions pour que l'accession à la propriété, ça intéresse beaucoup de nos concitoyens, notamment ce qu'on appelle les primo accédants, puisse être facilité. Je ferai des propositions dans cette direction."

  • François Hollande a par ailleurs estimé lundi que la France allait "faire 1,1% de croissance" en 2015, une estimation supérieure aux prévisions officielles du gouvernement, mais qui correspond à celle avancée début octobre par l'Insee.

  • Il a enfin exprimé ses réserves sur les référendums d'entreprises, estimant sur RTL que "cela ne peut pas être une méthode qui puisse être répétée autant que certains le voudraient". Interrogé sur le cas du constructeur automobile Smart, où un référendum a été organisé sur le projet de la direction d'un retour aux 39 heures, payées 37, le chef de l'Etat a souligné que s'il y a "un referendum dans le pays, chacun fait campagne et s'exprime librement". En revanche, "un référendum dans une entreprise, c'est quand même plus difficile, ça ne peut pas être exclu, mais il y a des pressions qui peuvent se faire, ça se joue sur l'emploi, ça se joue sur le salaire, ça se joue sur la promotion, ça ne peut pas être une méthode qui puisse être répétée autant que certains le voudraient"

(Avec AFP)

Publié le 19/10/2015 à 09:38. Mis à jour le 19/10/2015 à 09:55.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 34
à écrit le 20/10/2015 à 9:22
Signaler
Air France finira comme la SNCM, comme toutes boites d'état d'ailleurs...

à écrit le 20/10/2015 à 9:03
Signaler
..." nous pouvons eviter les licenciements ..." mais ...pas les suppression d'emplois , ajoute Libé ... au final ? qui est sont les plus honnetes ?

à écrit le 20/10/2015 à 8:54
Signaler
..." chaque demandeur d'emploi , j'en prend ici l'engagement se vera proposer une formation..." ..." operation qui doit concerner 150 000 emplois ..." ou , comment reduire drastiquement le chomage ... et , bien sur , L T de S ( La Tribune de Sol...

à écrit le 20/10/2015 à 7:05
Signaler
Cet homme porte nos espérances...

à écrit le 20/10/2015 à 5:53
Signaler
Notre Roi vient à la radio insuler et mépriser le peuple souverain. Celui qui travaille dur pour payer ses impôts, taxes et factures. Celui qui permet à chaque membre de la cour royale d'avoir un royaume, un château, un trône, une cour, des carrosses...

à écrit le 20/10/2015 à 2:54
Signaler
Comme toujour entre l offensive et la touche il choisit LA TOUCHE on verra plus tard

à écrit le 19/10/2015 à 18:06
Signaler
Si le président s'abaisse à aller dans une matinale c'est la preuve que la France va mal. Il serait bon qu'il prenne de la hauteur et laisse aux députés et conseillers la communication de base. Le président doit présider pas être aux fourneaux

à écrit le 19/10/2015 à 15:28
Signaler
Tumou ,laisse faire les pro, quand on voit comment tu geres la France on a honte!

à écrit le 19/10/2015 à 14:51
Signaler
Nous avons vu un Président calme, décidé et combatif. Sa politique est la bonne et la France se redresse. Des entreprises redevenues en bonne santé, une fiscalité apaisée et bien comprise par les citoyens, tous les ingrédients sont là pour une éclata...

le 20/10/2015 à 9:22
Signaler
Communiqué à la Goebbels... Manquait plus que cela MDR

à écrit le 19/10/2015 à 14:35
Signaler
si vous cherchez un coupable regardez le matin au réveil dans le miroir. Vous n'avez qu'à bien votez au lieu d’écoutez les médias et de croire au marchant de peurs

à écrit le 19/10/2015 à 14:31
Signaler
il est bon ! mais pas pour les français, juste pour ceux qui le finance et qui sont les 2% les plus riche de France. pour eux ça va tés bien, marge généreuse , facilité de licenciement , social à genoux, fonction public en cours de disparition, sala...

à écrit le 19/10/2015 à 13:19
Signaler
lui ne respect pas le vote des Français qui par trois fois lui font savoir leurs désaccords sur la derive de ses promesses de 2012 qu'il commence par revoir le sujet de son election et comme lui ne respecte rien et encore moins ces promeses, les...

à écrit le 19/10/2015 à 12:18
Signaler
Tout va très bien Madame la Marquise et le Dialogue Social une vraie catastrophe, merci la CGT, on aura jamais vu une telle démonstration de l'incapacité des syndicats à régler quoi que ce soit

à écrit le 19/10/2015 à 12:09
Signaler
Hollande, une fois encore, se pose en observateur inactif ! Il donne des leçons de réalisme aux salariés Air France (à juste titre), des conseils à la direction... Tout en reconnaissant que la compagnie n'est pas compétitive, il n'admet à AUCUN mom...

à écrit le 19/10/2015 à 11:44
Signaler
je l'ai trouvé plutot bon cette fois ci.fort des bons résultats économiques et d'un parti remis en ordre de bataille,il s'est montré clair et décidé,je parie sur une agréable surprise aux régionales!

le 19/10/2015 à 12:07
Signaler
Vous êtes dans votre monde socialisant... faites de beaux rêves, ça fait du bien !

le 19/10/2015 à 13:58
Signaler
SI vous l'avez trouvé bon "cette fois-ci", c'est que vous le trouviez mauvais les fois précédentes ?

le 19/10/2015 à 13:58
Signaler
SI vous l'avez trouvé bon "cette fois-ci", c'est que vous le trouviez mauvais les fois précédentes ?

à écrit le 19/10/2015 à 11:41
Signaler
Quand on a été le président de conseil général du département le plus endetté de France, la Corrèze, on devrait avoir la pudeur de ne pas parler d'économie et surtout de ne pas s'immiscer dans la direction des entreprises, fussent-elle avec une parti...

le 19/10/2015 à 15:32
Signaler
ALLELUIA

à écrit le 19/10/2015 à 11:32
Signaler
Le faux jeton: après avoir soutenu la direction d'Air France, voilà qu'il fait le contraire. Qui peut avoir confiance dans cette girouette ?

le 19/10/2015 à 11:46
Signaler
Heuuu... moi, je lis que, s'il dit que les licenciements sont évitables (comme le dit la Direction) il rajoute : si les pilotes font le nécessaire et si le personnel (au sol, et moi je ils entre les lignes "les salariés dans leur ensemble") prennent ...

à écrit le 19/10/2015 à 10:22
Signaler
FH toujours très prompt à donner des conseils voire des injonctions aux autres -ici, Air France- devrait se demander pourquoi il a laissé 5,5 millions de personnes au chômage et se faire l'injonction de les remettre au travail ! Mais chut : il ne fau...

à écrit le 19/10/2015 à 10:15
Signaler
Comme Guy Mollet après sa tournée désastreuse en Algérie, voici Hollande qui cède aux pressions de la gauche de la gauche après sa tournée à Saint-Nazaire... Pitoyable!

à écrit le 19/10/2015 à 10:13
Signaler
Et l'Etat et mr Hollande vont ils faire leur bout de chemin aussi pour relancer la competitivite des compagnies aeriennes francaises? Par exemple en supprimant la taxe chirac qui coute rien qua Air France 75 millions par an!! Est ce vraiment a Air Fr...

le 19/10/2015 à 11:42
Signaler
Tout à fait d'accord ! Que font nos politiques aujourd'hui : RIEN ! C'est pourtant bien eux qui sont aux manettes ........

à écrit le 19/10/2015 à 10:06
Signaler
pourquoi il veut de la croissance alors que pour memo il a ete elu avec ses potes ecolos pour faire de la decroissance ( et les resultats sont la!!!) ? he oui, certains ont la memoire courte.......

à écrit le 19/10/2015 à 9:51
Signaler
Tient prédicateur François a parlé "on peut éviter les licenciements" .........et pour faire ça, je vais créer un nouveau contrat d'emploi qui s'appellera le contrat ailé bi-réacteurs et celui-ci permettra aux salariés de prendre de la hauteur et ava...

à écrit le 19/10/2015 à 9:11
Signaler
Si Hollande le dit..... Ça fait peur.... On parle beaucoup du personnel AF mais jamais de ceux qui les payent: les clients. Cette cie sera renflouée par des capitaux étrangers ou crèvera. Fini la gabegie de ces fonctionnaires ou équivalents habitués ...

le 19/10/2015 à 10:18
Signaler
Prendre en charge par les contribuables??? Vous plaisantez j'espere... AF n'a pas recu le moindre euro de l'Etat depuis la restructuration de 1995!! Lol En revanche l'Etat se rince copieusement via ADP et les charges diverses et variees liees a l'aer...

le 19/10/2015 à 12:02
Signaler
Vous parlez de subventions par les CCI notamment ... mais les dessertes Hop et Transavia sont globalement en baisse, alors que ces filiales AF pourraient bénéficier des mêmes conditions... Où en est le "hub d'AF pour l'Europe" à Lyon st Exupéry ?? L...

le 19/10/2015 à 15:23
Signaler
Cela s'appelle la théorie du bouc émissaire. Un mot bien à la mode dans la communication des pilotes du SNPL...c'est tellement facile, vieux comme le monde...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.