Balkany sur France 2 et panne de courant à Levallois... coïncidence ?

 |   |  698  mots
Alors que France 2 diffusait hier soir un documentaire consacré au maire de Levallois-Perret et à son épouse, Affaire Balkany, le poids du scandale, des habitants ont constaté des pannes d'électricité. De quoi faire sourire les habitants, le problème des coupures est pourtant récurrent à Levallois.
Alors que France 2 diffusait hier soir un documentaire consacré au maire de Levallois-Perret et à son épouse, "Affaire Balkany, le poids du scandale", des habitants ont constaté des pannes d'électricité. De quoi faire sourire les habitants, le problème des coupures est pourtant récurrent à Levallois. (Crédits : Reuters)
Plusieurs internautes et habitants confirmaient vendredi matin qu'une panne d'électricité aurait eu lieu la veille dans la ville de Levallois-Perret -dont Patrick Balkany est le maire- au moment de la diffusion sur France 2 d'un reportage à charge sur l'édile et son épouse.

L'information est distillée jeudi soir, puis vendredi matin sur les réseaux sociaux. Une panne de courant à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) serait intervenue aux alentours de 23h, au moment même de la diffusion d'un documentaire de Complément d'enquête sur France 2, consacré aux époux Balkany et leurs "secrets" : propriétés à l'étranger, comptes de la ville, immobilier. Une coïncidence qui alerte certains internautes.

 Mais faut-il voir dans les deux événements un rapprochement ?

"Ce n'était pas le black out total. J'étais dans un restaurant place Jean Zay. Vers 23h, il y a eu une coupure d'électricité dans la rue Pierre Brossolette, néanmoins le centre aquatique était éclairé, et notre restaurant aussi", raconte une habitante de Levallois, contactée par téléphone, et qui préfère rester anonyme. Elle assure que les coupures de courant "sont récurrentes depuis 3 ans".

Une habitude dont on s'amuse à Levallois :

"C'est fréquent et à Levallois, on s'en amuse. Je n'imagine pas un instant qu'on coupe l'électricité volontairement. Je peux être naïve mais les Balkany n'ont pas le bouton de la lumière", relativise cette habitante. D'autant plus que la même coupure aurait eu lieu également à Nanterre, selon cette même source.

Tôt dans la matinée, EDF affirmait ne pas être au courant de cette panne "nous n'avons pas entendu parlé de cet incident", soufflait le service de presse, nous renvoyant chez ERDF chargé de la gestion du réseau. De son côté, le groupe assure "qu'aucun incident sur le réseau basse tension et moyenne tension n'a été signalé, aucun appel d'usagers, nous précisant qu'il s'agissait d'une panne de réseau de l'éclairage public".

Panne de box au moment du reportage

En plus d'une panne de l'éclairage public constatée par plusieurs usagers, des bugs de box, au moment de la diffusion du documentaire sur les Balkany, ont également été rapportés. "J'étais à la maison, et vers 23h ma box a sauté trois fois avec une image qui s'est figée au moment de la diffusion du reportage", raconte Arnaud de Courson, conseiller départemental DVD. Drôle de coïncidence ? Si le conseiller départemental sourit, il concède que le problème est récurrent :

"Est-ce lié à une surdemande locale ? On a très fréquemment des coupures d'électricité du réseau dans son ensemble. De temps en temps, il y a la moitié de la ville qui est dans le noir".

Surtension ou malveillance, la mairie de Levallois-Perret a fait savoir vendredi 5 juin qu'elle avait déposé une plainte contre X.

La vétusté du réseau de Levallois

L'événement fait grincer les dents des internautes, sourire jaune certains habitants. Mais rappelle surtout que les incidents sont fréquents à Levallois. Le 12 janvier 2013, une coupure, provoquée par un incendie dans un poste ERDF de la rue Danton à Levallois-Perret, avait alors plongé la ville des Hauts-de-Seine et quelque 70.000 foyers dans le noir pendant 48 heures. Le 29 mai dernier au matin, le journal Le Parisien rapportait dans son édition du 92, une coupure affectant Levallois, Neuilly-sur-Seine et Courbevoie. Une panne causée par l'avarie technique d'un transformateur à Levallois.

ERDF assure rénover le réseau

Si les pannes sont fréquentes, une source, connaisseuse du dossier, assure que "ERDF intervient progressivement sur ce réseau vétuste". Les principaux intéressés nuancent et préfèrent parler de "modernisation" du réseau :

 "Nous reconnaissons qu'il y a eu des incidents par le passé à Levallois, mais on investit pour renforcer le réseau et répondre à la croissance de l'activité. L'année dernière, ERDF a investi 400 millions d'euros pour le développement et la modernisation du réseau", indiquait vendredi matin le service communication d'ERDF. Tout en précisant que "en Île-de-France, le temps de coupure moyen par habitant et par année est inférieur à 30 minutes".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/06/2015 à 17:34 :
Il s'agit vraisemblablement d'une coincidence...programmée. Il est vrai que toute vérité n'est pas bonne à dire et surtout à entendre. Dans cette histoire, comme dans d'autres où les intéressés ont quelques entrées utiles, ce qu'il y a d'étonnant c'est la lenteur de la justice à traiter ces affaires. Sont elles complexes? sont elles embarrassantes? on ne sait vraiment mais on voit au passage l'intérêt d'avoir une presse soucieuse d'informer sans à priori, sans parti pris. Une presse qui fait son travail d'investigation et qui vient titiller la justice et le pouvoir pour que les scandales ne restent pas impunis.
a écrit le 06/06/2015 à 17:36 :
Pauvre De COURSON, éternel second de Patrick BALKANY qu'il essaie de remplacer depuis si longtemps et qui est maintenant victime d'une panne de live-box au mauvais moment ! Il faut qu'il demande un dédommagement à Orange ou consorts...
a écrit le 06/06/2015 à 16:45 :
J’aime les Balkany car ils sont un des symboles de cette politique française qui donne aux voyous le droit de présenter une carte bleue blanc rouge de la République avec un pied de nez à la République car ils osent se nommer le parti « les Républicains » on voit bien ce que veut dire république en politique magouilles, corruption, mensonges, c’est-à-dire une bonne et grande république bannière. Je ne vais pas me focaliser sur cette famille ( mot que le politique aime employer et qui rythme si bien avec Famille dans le sens maffieux) politique ni accabler que notre bon samaritain!!!! Nicolas qui lui un grand républicain se fait appeler M. Bismuth, lui qui veut nous faire croire que son parti est plus blanc que la colombe , non car notre capitaine pédalo le fameux et fumeux « moi Président » est tout aussi un adepte de valoriser les voyous les condamnés pour abus de bien sociaux dont le responsable de son parti qui a lavé ses mains dans un pot de confiture comme l’inutile secrétaire d’état aux affaires européennes. Ah! qu’il est bon de vivre en politique dans tout ce qui est noirceur, mensonges, corruption avec parfois une balle qui traine, un excellent reflet du gangstérisme de notre pays. Il faut également noter que tous les politiques qui nous racontent que tous ne sont pas dans la noirceur ne montent jamais un collectif pour dénoncer le gangstérisme politique mais surtout pour demander la destitution de ceux qui fautent et puis aucun ne demande que les lois qui protègent cette caste soient abrogées, un juge doit demander un droit d’enquêter à des politiciens véreux c’est à dire le voyou fait la loi. Ce qui me parait fou, mais nous sommes en France avec un côté fascination pour les voyous, que des personnes à priori censées paient pour être dans ces partis de voyous mais peut-être que cette fascination pour les voyous leur donne une forme de croire qu‘ils existent dans cette Famille alors qu‘ils en sont complètement exclus de toutes décision croire le contraire est un leurre en fait ils sont la comme de bons petits soldats colleurs d’affichent pourvoyeur de monnaie sonante et trébuchante pour rembourser les escroqueries en fait ils sont les petites mains d’un type de société secrète qui dictent ses propres lois à son avantage et au détriment de la Société.
a écrit le 06/06/2015 à 10:54 :
Donc en fait, il s'agissait d'une panne d'éclairage public, qui dixit ERDF n'a touché aucun foyer... et n'a donc eu aucun impact sur la diffusion de l'émission. Et "La Tribune" en fait un article de plusieurs paragraphes, contribuant ainsi à relayer un buzz absurde ?
a écrit le 06/06/2015 à 9:21 :
En fait vous mélanger plusieurs choses : ERDF qui gère les infrastructures et EDF qui fournit. Cependant, le contrat EDF stipule qu'il a une obligation de moyen et résultat, tout comme les FAI. Donc je m'étonne que les levalloisiens ne portent pas plainte plus souvent, cela leur ferait l'électricité quasi gratuite. Après, en ce qui concerne la gestion de la ville et les présumés faits d'enrichissement personnel, il faut demander des comptes à la justice qui a longtemps fermé les yeux sur des pratiques ressemblant à celles du grand banditisme avec blanchiment à la clef. Enfin la justice fait son travail, vaut mieux tard que jamais comme le stipule le dicton. Je suis certain qu'un bandit aurait vite fait d’être condamné, pourquoi cela ne se passe-t-il pas ainsi pour tous les voyous ? justice à 2 vitesses ? telle est la vrai question : existe-t-il une justice ultra clémente pour les corrompus et les fonctionnaires, et une justice de fer pour les citoyens lambdas ? il sera intéressant de suivre la condamnation du policier ivre qui a tué une personne en conduisant. En tant normal, retrait de permis, prison pour 5 ans, etc.... Mais comme c'est un brigadier de la police, le résultat sera intéressant..
a écrit le 05/06/2015 à 23:34 :
Il y a de cela quelques mois, je m'etonnais auprès du personnel en train de travailler sur la fibre au pied de mon immeuble de leurs interventions fréquentes qui n'augmentaient pourtant pas le débit. Un des techniciens me dit : " la fibre est tres bonne parce que vous avez un bon maire". Une réponse somme toute peu technique mais qui sentait bon le balkanysme.
Réponse de le 10/06/2015 à 9:27 :
Où est le problème? Voilà des techniciens qui travaillent sur plusieurs communes et qui voient où l'argent est mis sur les infrastructures, faut-il le reprocher à la municipalité? Il ne faut pas voir le diable partout !
a écrit le 05/06/2015 à 21:25 :
Pour ceux qui on vu le reportage
C'est digne d'une république bananière

Incroyable !!!
a écrit le 05/06/2015 à 19:18 :
Il n'y avait plus d'éclairage public a Levallois hier soir vers 23h. Je confirme. Qu'EDF ne soit pas au courant relève de la plaisanterie.
Réponse de le 05/06/2015 à 21:36 :
EDF n'est pas gestionnaire du réseau électrique mais ERDF depuis 2008 donc c est normal qu'il ne soit pas au courant
Réponse de le 10/06/2015 à 9:32 :
Mince, plus de courant dans la rue, je ne peux plus voir la télé !
a écrit le 05/06/2015 à 17:47 :
Vu les loustics, on a un peu de mal à croire au hasard
a écrit le 05/06/2015 à 17:29 :
Tout cela s'explique, il ne faut pas voir la main de Fantomas partout.
Je résume l'article: il n'y a PAS eu de coupure d'électricité, EDF serait au courant (hihi).
Et les box sautent parce que tout le monde regarde la télé en même temps, réduisant le débit.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :