Changement d'heure : et si on restait à l'heure d'été toute l'année ?

 |   |  770  mots
(Crédits : Pixabay / CC)
Heure d'hiver ou heure d'été ? Alors que l'Assemblée nationale vient d'achever une vaste consultation sur le sujet - le maintien de l'heure d'été en France est bien parti pour recueillir la majorité des suffrages -, les pays de l'UE vont bientôt devoir trancher. Un choix qui peut avoir des conséquences dans des domaines aussi variés que la santé ou les transports.

La Commission européenne a proposé en septembre 2018 une nouvelle directive qui mettrait fin à ces changements qui impliquent d'avancer sa montre d'une heure en mars et de la reculer d'une heure en octobre, et permettrait aux États membres de choisir leur fuseau horaire. En France, la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée a clos dimanche une consultation en ligne sur ces questions d'horloge.

Sur les 670.000 réponses recueillies jeudi soir, 55% étaient favorables à un maintien toute l'année de l'heure d'été (UTC + 2), alors que le 18 février dernier, la tendance était à une courte majorité pour l'heure d'hiver.

Le verdict de la consultation devrait être rendu public dans les prochains jours et transmis aux institutions européennes, mais n'aura pas de valeur contraignante.

Le risque d'un manque de sommeil

Globalement, « le changement d'heure perturbe notre horloge interne qui contrôle nos différents rythmes biologiques », soulignait fin 2018 à l'AFP Véronique Fabre, chercheuse française à l'Inserm.

Lors du passage à l'heure d'été, le « manque de sommeil peut provoquer une chute de l'attention, occasionner de la somnolence, de la nervosité ou dégrader l'humeur », selon la chercheuse. Cette perte d'une heure de sommeil s'inscrit dans le cadre d'un manque de sommeil plus général qui inquiète les médecins.

Différentes études font état d'une hausse des infarctus du myocarde ou des crises cardiaques après le passage à l'heure d'été.

« A priori on est quand même fait pour vivre avec le soleil », rappelle Joëlle Adrien, spécialiste du sommeil à l'Hôtel Dieu à Paris. En France l'heure d'été correspond à deux heures d'avance sur l'heure solaire, ce qui « n'est pas une bonne idée ». Des spécialistes des rythmes biologiques recommandent aussi de rester à l'heure d'hiver.

(Seulement) 440 GWh économisés l'hiver

Le changement d'heure a été instauré en France en 1976, après le choc pétrolier, dans le but de limiter l'utilisation de l'éclairage artificiel. Selon l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), qui avait lancé en 2006 une étude d'évaluation des impacts énergétiques du régime d'heure d'été, actualisée en 2009, « le changement d'heure permet des économies d'énergies et de CO2 réelles mais modestes, pour un coût quasi-nul de mise en oeuvre ».

En 2010, elle chiffrait les gains sur l'éclairage à 440 GWh, soit l'équivalent de la consommation en éclairage d'environ 800.000 ménages, grâce au passage à l'heure d'été.

L'heure d'été, synonyme d'heures de récoltes tardives pour les agriculteurs

Le monde agricole penche plutôt pour l'heure d'hiver. « On vit avec le soleil, le cycle de la lumière naturelle », explique Luc Smessaert, éleveur laitier et vice-président de la FNSEA. « L'heure d'été, c'est plutôt pour les urbains, pour prendre l'apéritif au soleil. »

Pour les agriculteurs, l'heure d'été peut entraîner des heures de récolte tardives, et des horaires décalés pour certains salariés. Les éleveurs, eux, sont surtout favorables à la fin du changement d'heure en général, souligne Luc Smessaert, car ce changement peut être un moment de stress pour les animaux.

Le ministre de la Transition écologique François de Rugy s'était déclaré en 2018 favorable à l'abandon du changement d'heure, et plutôt pour "réduire" l'écart avec l'heure naturelle du soleil.

L'heure d'hiver implique une plus grande vigilance sur les routes

Les périodes d'obscurité prolongées dues au passage à l'heure d'hiver constituent un risque accru pour les cyclistes, piétons et utilisateurs de trottinettes. Pas ou mal éclairés, ils se retrouvent moins visibles, notamment aux heures de pointe des trajets domicile-travail le matin et le soir.

Sur la période 2008-2017, 43% des piétons tués annuellement l'ont été entre octobre et janvier. Les accidents à vélo en nocturne augmentent aussi.

Chaos dans le ciel ?

Un abandon du changement d'heure aurait un "impact important" sur l'industrie de l'aviation et sur les passagers, ont alerté quatre organisations représentatives du secteur fin 2018, recommandant le "statu quo".

Si la Commission européenne décide tout de même de supprimer le changement d'heure, l'Association internationale du transport aérien (IATA) et trois grandes organisations européennes recommandent d'adopter l'heure d'été, et ce dans « l'intégralité des membres de l'Union européenne », sans quoi le transport aérien serait plongé "dans le chaos", préviennent-elles.

Elles recommandent également qu'on leur laisse le temps d'effectuer une "immense reprogrammation" des vols, notamment pour les long-courriers et pour respecter les couvre-feux en vigueur dans certains aéroports. La nouvelle heure ne devrait ainsi pas être appliquée avant l'été 2021, demande le secteur.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/03/2019 à 12:08 :
la France "club med" plébicite l'heure d'été , mais les besogneux d'Europe du nord dont allemands décideront du choix final , à savoir l'heure d'hiver .
c'est bien ainsi .
a écrit le 07/03/2019 à 11:49 :
On fait l'EU, on fait l'Euro, on nous bassine avec le "Peuple Européen" mais on est incapable de faire un référendum, un vrai, au niveau européen, le même jour, tel un "peuple européen" pour décider ensemble de notre heure GMT ?

Et on imagine continuer à justifier diverse harmonisation du fait de l'Euro alors qu'on est incapable d’harmoniser l'abandon de l'heure d'été/hiver !?!!
a écrit le 05/03/2019 à 10:49 :
Si vous ne voulez pas que je réponde au multipseudos ou bien supprimez son harcèlement vous ne validez pas mon commentaire, quitte à censurer subjectivement soyez au moins correctes, merci.
a écrit le 05/03/2019 à 10:48 :
Ça fait plus d'un an que l'UE en parle, qu'ils agissent enfin au lieu de trouver des raisons afin de créer des emplois fictifs pour leur famille ou réseau payés à "réfléchir" sur le sujet.

Pour une fois que l'UE a une bonne idée en phase avec les citoyens elle va en faire des caisses et gaspiller en masse l'argent public, tout ce qu'elle semble capable de faire d'ailleurs pour engraisser toujours les mêmes.

"Le monde agricole penche plutôt pour l'heure d'hiver."

S'il ne fallait qu'une seule raison pour conserver l'heure d'été... Mais alors que l'année dernière il semblait être sûr que ce soit l'heure d'été de validée cela ne m’étonnerait pas que nos européistes girouettes aient prit le fric de l'agro-industrie et qu'au final on se retrouve avec l'heure d'hiver que peu de gens veut.

On est habitués de se faire trahir par l'UE... -_-

Ils vont même réussir à rater cela à savoir la première question de question pour un champion ! Bravo les champions ! :D

Vite un frexit ! Pitié même..
a écrit le 05/03/2019 à 2:49 :
"et permettrait aux États membres de choisir leur fuseau horaire", et mettre toute l'Europe à la même heure? C'est trop simple et ça faciliterait trop les communications? Si vous voulez réduire les coûts informatiques, les pertes de temps et malentendus, le plus simple serait d'avoir un seul fuseau horaire mondial. L'heure n'est qu'une convention humaine, ceux qui sont incapables d'en faire abstraction et d'adapter leur rythme de vie en fonction du rythme des jours et des nuits méritent de rester les esclaves du système et de mourir avec lui.
a écrit le 04/03/2019 à 19:04 :
Il n'y a pas d'heure naturelle du soleil. Seulement par convention, la mi-journée était fixé à midi.
La question est de savoir si l'on souhaite que la mi-journée d’ensoleillement (médiane de la journée) soit à 13h (heure d'hiver) ou 14h (heure d'été).
Personnellement, j'aime bien le changement d'heure pour avoir le beurre et l'argent du beurre.
a écrit le 04/03/2019 à 17:02 :
Ça fait plus d'un an que l'UE en parle, qu'ils agissent enfin au lieu de trouver des raisons afin de créer des emplois fictifs pour leur famille ou réseau payés à "réfléchir" sur le sujet.

Pour une fois que l'UE a une bonne idée en phase avec les citoyens elle va en faire des caisses et gaspiller en masse l'argent public, tout ce qu'elle semble capable de faire d'ailleurs pour engraisser toujours les mêmes.

"Le monde agricole penche plutôt pour l'heure d'hiver."

S'il ne fallait qu'une seule raison pour conserver l'heure d'été... Mais alors que l'année dernière il semblait être sûr que ce soit l'heure d'été de validée cela ne m’étonnerait pas que nos européistes girouettes aient prit le fric de l'agro-industrie et qu'au final on se retrouve avec l'heure d'hiver que peu de gens veut.

On est habitués de se faire trahir par l'UE... -_-

Ils vont même réussir à rater cela à savoir la première question de question pour un champion ! Bravo les champions ! :D

Vite un frexit ! Pitié même...
Réponse de le 05/03/2019 à 6:22 :
L'heure d'hiver est plus naturelle et moins néfaste, qu'allez-vos donc chercher encore pour compliquer la chose et cracher votre venin. A moins que vous ne pensiez également que les chronobiologistes soient à la solde de votre "oligarchie néolibérale" imaginaire.
Le Royaume-Uni reste à GMT+1 toute l'année (heure d'hiver), et il n'y a pas de problème par rapport à ça.
Perso je vis dans un pays où le midi solaire est à 12h30 et je peux vous garantir que les lobbys n'ont rien à voir avec cela... Mais bon quand on voit le mal partout.
Réponse de le 05/03/2019 à 10:52 :
@ multipseudos:

votre harcèlement est signalé va vraiment falloir que vous vous trouviez une copine vous savez... -_-
a écrit le 04/03/2019 à 16:54 :
De toute façon; ça n'ira jamais, c'est bien français !
Réponse de le 04/03/2019 à 17:51 :
il y a tant de vrai dans votre observation . Notons que notre heure d'été correspond à celle du fuseau d' Istambul ou bien Saint Pétersbourg . Par ailleurs c'est Vichy qui nous a mis à l'heure Allemande ; le fuseau de Greenwich couvre très bien le pays . Reste 2 solutions pour satisfaire tout le monde : faire voter les poules ou mieux encore adopter l'heure du pôle qui offre à chacun la possibilité d'être présent sur tous les méridiens simultanément .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :