Covid-19 en 24h : traitement par suppositoire, réservation en montagne, production industrielle...

Progressivement, l'activité économique repart en Europe : les stations de montagne françaises connaissent un boom des réservations pour l'été. Et en zone euro, la production industrielle a augmenté en avril… Voici le graphique et les informations éclairantes de ces dernières 24 heures à suivre sur l'actualité Covid, en France et dans le monde.

9 mn

Les réservations repartent à la hausse en montagne pour cet été, avec un taux de remplissage des lits qui atteindra 37%, soit une hausse de 25% par rapport au bilan de l'été 2020.
Les réservations repartent à la hausse en montagne pour cet été, avec un taux de remplissage des lits qui atteindra 37%, soit une hausse de 25% par rapport au bilan de l'été 2020. (Crédits : STAFF)

L'INFO À SUIVRE - La vaccination des adolescents s'ouvre mardi sous certaines conditions

La vaccination sera ouverte à tous les enfants de 12 ans et plus à partir de mardi, soit potentiellement plus de 3,5 millions de personnes. Avec une exception : les adolescents ayant développé un syndrome inflammatoire multi-systémique pédiatrique (PIMS) à la suite d'une infection par le Covid, pour lesquels la vaccination n'est pas recommandée.

Gb: les enfants retournent a l'ecole apres deux mois de cours a distance

Leur vaccination nécessitera l'autorisation des deux titulaires de l'autorité parentale mais la présence d'un seul sera requise lors de l'injection. Elle ne sera possible qu'en centre avec le vaccinPfizerBioNTech, le seul à ce jour à disposer d'une autorisation de mise sur le marché pour cette tranche d'âge. Moderna, qui a fait une demande la semaine dernière, attend la réponse de l'Union européenne.

Par ailleurs, les décès du Covid-19 sont exceptionnels chez les adolescents : le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies, ECDC, a comptabilisé 98 décès sur 1,1 million de cas chez les 10-19 ans. Le risque de forme grave nécessitant une hospitalisation est lui aussi très faible (0,9% selon l'ECDC).

Lire aussi 8 mnCovid-19 en 24h : vaccination des 12-18 ans, croissance industrielle, Futuroscope...

LE CHIFFRE - 37% de remplissage des lits

Avec uniquement les réservations déjà réalisées pour l'été 2021, le taux de remplissage des lits atteindra 37%, soit une hausse de 25% par rapport au bilan de l'été 2020, indique l'Association nationale des maires des stations de montagne (ANMSM) dans un communiqué, selon des chiffres du cabinet G2A.

Au moins neuf disparus dans les alpes-maritimes apres des intemperies

Cette hausse des réservations pour les lits touristiques de montagne est particulièrement forte pour les Pyrénées (+56% par rapport au bilan 2020) et, au niveau national, pour les petites stations de moins de 5.000 lits (+44%).

Le taux de remplissage l'été progresse : 26% en 2019 et 29,6% en 2020 selon les bilans de fin de saison, et ainsi 37% en projection pour 2021, sans les réservations de dernière minute. Des taux plutôt faibles par rapport à la saison hivernale, cœur de l'activité de ces stations de ski.

Lire aussi 4 mnVacances de février: pas de ski, les réservations s'effondrent à la montagne (et ailleurs)

LA PHRASE - « Novavax s'est rapprochée de son objectif de répondre à la demande persistante et cruciale pour la santé publique »

Novavax a affirmé que son vaccin est efficace à plus de 90%, y compris contre les variants, après une étude réalisée aux Etats-Unis et au Mexique. Le vaccin « a montré une protection de 100% contre les formes modérées et sévères de la maladie et de 90,4% globalement », a indiqué l'entreprise dans un communiqué.

Novavax prevoit de livrer ses vaccins a l'ue a partir de fin 2021

Le vaccin de Novavax utilise une technologie différente de celles employées pour les vaccins déjà largement autorisés dans le monde : c'est un vaccin dit « sous-unitaire », à base de protéines qui déclenchent une réponse immunitaire, sans virus.

Novavax compte demander une autorisation officielle de mise sur le marché d'ici la fin du troisième trimestre 2021 et estime être en mesure de produire cent millions de doses par mois, puis cent cinquante millions d'ici la fin de l'année. « Novavax s'est rapprochée de son objectif de répondre à la demande persistante et cruciale pour la santé publique dans le monde de nouveaux vaccins anti-Covid », a déclaré Stanley Erck, président de l'entreprise.

Lire aussi 2 mnUn responsable de l'Agence européenne du médicament suggère d'abandonner le vaccin AstraZeneca

LE GRAPHIQUE - Coup de boost pour la production industrielle de la zone euro en avril

Un pas de plus vers la reprise dans la zone euro. La production industrielle a augmenté plus que prévu en avril, notamment grâce aux biens de consommation durables qui ont enregistré la hausse la plus marquée, à 3,4%, en avril par rapport à mars, selon Eurostat.

La production industrielle dans les 19 pays partageant l'euro a progressé de 0,8% en glissement mensuel, et de 39,3% par rapport à avril 2020. Les économistes prévoyaient en moyenne une hausse de 0,4% sur un mois et de 37,4% sur un an.

Made with Flourish

Lire aussi 3 mnL'industrie a boosté la croissance en zone euro

EN RÉGION - L'Institut Pasteur de Lille lance un test de traitement sur patients

L'Institut Pasteur de Lille lance la phase de test sur des patients d'un traitement par suppositoires, après avoir obtenu le feu vert de l'Agence nationale de sécurité du médicament, a-t-on appris auprès de sa direction.

Cet essai clinique va être mené dans un premier temps sur « quelques centaines de patients », âgés de plus de 50 ans, non-vaccinés et présentant au moins un symptôme, a expliqué à l'AFP le Professeur Xavier Nassif, directeur général de l'Institut, confirmant une information du journal La Voix du Nord.

La façade de l'Institut Pasteur de Lille

Pour cet « essai randomisé en double aveugle, placebo contre médicament », les patients, recrutés à partir de cette semaine par le biais de médecins généralistes et de laboratoires, d'abord exclusivement dans les Hauts-de-France, prendront un suppositoire matin et soir pendant cinq jours.

Si les résultats démontrent un niveau de 50% de réduction du risque d'aggravation avec le traitement, une autorisation de mise sur le marché sera demandée.

Lire aussi 3 mnCovid-19 : Inquiétude sur l'effet de certains traitements contre la sclérose en plaques sur l'efficacité des vaccins

À L'ÉTRANGER - La Banque d'Espagne revoit à la hausse sa prévision de croissance pour 2021

La Banque d'Espagne a révisé en légère hausse sa prévision de croissance pour 2021, à 6,2%, en raison de l'accélération de l'activité économique au deuxième trimestre, de l'arrivée prochaine des fonds européens et de la bonne avancée de la vaccination. Dans sa précédente prévision, publiée fin mars, l'institution tablait sur 6%.

Coronavirus: barcelone limite l'acces a ses plages par crainte d'une nouvelle vague de contaminations

Pour expliquer ce changement, l'institution cite « la moindre incidence de la pandémie, sur fond de progression de la vaccination », ainsi que la mise en oeuvre du méga plan européen de relance dont l'Espagne sera l'un des principaux bénéficiaires, à hauteur de 140 milliards d'euros, dont environ la moitié sous forme de subventions non remboursables et l'autre moitié sous forme de prêts.

A ce jour, l'Espagne, qui compte 47 millions d'habitants, a vacciné intégralement 25,8% (plus de 12 millions de personnes) de sa population, tandis que plus de 44% a reçu au moins une dose.

Lire aussi 5 mnLa Grèce, le Portugal et l'Espagne mettent les bouchées doubles pour attirer les touristes cet été

Boris Johnson s'apprête à repousser la levée des dernières restrictions en Angleterre

Le Premier ministre britannique Boris Johnson s'apprête à repousser la levée des dernières restrictions liées à la pandémie en Angleterre sur les conseils de scientifiques inquiets de la poussée du variant Delta, rapportent des médias.

Londres et l'ue doivent trouver une solution au protocole nord-irlandais, dit johnson a macron

Environ 60% plus contagieux que le variant Alpha apparu en Angleterre, le variant Delta initialement apparu en Inde est désormais dominant au Royaume-Uni, pays le plus meurtri d'Europe par la pandémie avec près de 128.000 morts. Depuis quelques jours, les nouvelles contaminations sont repartent à la hausse et dépassent les 7.000 nouveaux cas enregistrés quotidiennement.

Selon la BBC, la levée des dernières restrictions sera repoussée de quatre semaines, jusqu'au 19 juillet, un report qui serait soumis au vote des députés. Un nouveau délai qui constituerait un important revers pour de nombreuses entreprises - en particulier dans le secteur de l'hôtellerie-restauration qui espérait une réouverture estivale complète pour compenser les pertes de l'année écoulée.

Lire aussi 6 mnRéouvertures: le début du retour à la normale en France, l'Angleterre déconfinée malgré le variant indien

(avec AFP)

9 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 14/06/2021 à 21:03
Signaler
Les personnes en bonne santé n’ont pas de risque , juste les personnes à risques doivent se vacciner.L’Allemagne propose le vaccin à des adolescents avec des pathologies. Faut arrêter les c******* maintenant .60% des adultes refusent le vaccin , pour...

à écrit le 14/06/2021 à 19:29
Signaler
Le rectum sera notre sauveur !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.