Vers une reprise poussive de l'économie française malgré le plan de relance

 |  | 1377 mots
Lecture 7 min.
(Crédits : CHRISTIAN HARTMANN)
La reprise de l'économie française s'annonce lente et compliquée selon l'OFCE qui s'attend à un effondrement du PIB de 9% cette année et un rebond de 7% pour 2021. Le plan de relance annoncé par le gouvernement doperait le produit intérieur brut à hauteur de 1,1% pour 2021. Les économistes anticipent un chômage à 11% à la fin de l'année 2020 et plus de 810.000 postes détruits.

Les clignotants sont au rouge pour l'économie tricolore. Après un effondrement de l'activité au printemps et un rebond meilleur que prévu pendant l'été, l'automne s'annonce morose. Avec la recrudescence de l'épidémie et le durcissement des mesures pour endiguer la propagation du virus dans les grandes métropoles, de nombreux secteurs risquent à nouveau de traverser une période compliquée à gérer. Dans leurs dernières perspectives rendues publiques ce mercredi 14 octobre, les économistes de l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) s'attendent à une chute du produit intérieur brut (PIB) de 9% cette année avant un rebond de 7% en 2021. S'il est encore tôt pour établir un seul scénario dans les mois à venir et établir des projections solides sur la croissance, la remontée des contaminations et les décisions prises par les autorités sanitaires dans plusieurs pays européens assombrissent l'horizon.

"Il existe des risques importants sur les faillites, les licenciements que l'on a dû mal à mesurer. Le choc actuel est sans commune mesure avec ce que la France a pu vivre depuis la fin de la Seconde guerre mondiale. C'est une crise hors-norme. Deux secteurs perdent plus de 50% de leur valeur ajoutée en 2020. Il s'agit des matériels de transport, de l'hébergement-restauration" a expliqué l'économiste Mathieu Plane lors d'une présentation aux journalistes.

Un plan de relance aux effets multiplicateurs "limités"

Au début du mois de septembre, le gouvernement a présenté un plan de relance de 100 milliards d'euros pour tenter de doper l'économie tricolore plongée dans la torpeur. Après avoir mis en oeuvre des mesures d'urgence et...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :