Dans quel état se trouve la France ?

 |   |  690  mots
La France va mieux ? Les conflits sociaux actuels relativisent les propos du chef de l'Etat. Le rapport du CESE également.
La France va mieux ? Les conflits sociaux actuels relativisent les propos du chef de l'Etat. Le rapport du CESE également. (Crédits : © Philippe Wojazer / Reuters)
Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) fait un point sur l'état de la France. Il n'est pas enthousiasmant.

Il n'y pas que le PIB dans la vie ! Parallèlement aux chiffres régulièrement publiés par l'Insee et la Banque de France sur l'activité économique, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a fait un point cette semaine sur l'état de la France. Son constat n'est pas fameux. Sur les dix critères retenus par l'institution, rares sont ceux qui invitent à l'optimisme. Donc, si la France va mieux, comme le martèle François Hollande, le président de la République, c'est surtout du point de vue économétrique et dans le seul domaine de l'activité, hors marché de l'emploi.

Les jeunes Français souffrent

Que nous enseigne le rapport du CESE ?  Dans le domaine de la cohésion sociale, le CESE constate que les inégalités de revenus se réduisent depuis 2013 grâce aux politiques fiscales et sociales menées depuis 1945. C'est satisfaisant. Ce qui l'est moins, c'est que la pauvreté affecte particulièrement les jeunes (18,6 % pour les 18-29 ans) contre 7,1 % pour les plus de 65 ans. Cette situation s'explique par  la faiblesse du taux d'emploi des jeunes. Ainsi, si celui des 15-64 ans s'établit à 64,3 % en 2014 pour se situer dans la moyenne des pays européens, celui des 15-24 ans se dégrade légèrement pour s'élever à 28,3 %. Point positif, le taux national de sortie précoce du système scolaire est inférieur à la moyenne européenne. Il atteint 9,5 % en France pour une moyenne européenne de 12%, soit près d'un français sur dix âgés de 18 à 24 ans.

"Ces scores sont dans la moyenne européenne et plutôt stable sur longue période. Le sentiment de perte de cohésion existe cependant dans notre pays. L'évolution de l'emploi depuis 2009 est sans doute un facteur majeur de ce qui précède. L'accès aux services publics se réduit alors que le numérique n'est pas encore accessible à tous. Les extrémismes progressent, comme un réflexe de repli sur soi ", constate le CESE.

La France prépare-t-elle correctement son avenir ?

Dans le domaine de la "préparation de l'avenir" que le CESE appréhende à partir de quatre indicateurs, l'effort de recherche tricolore s'élevait à 2.26 % du PIB en 2014, inférieur à l'objectif de 3 % de la stratégie de Lisbonne fixée en 2000, et de l'effort effectué par l'Allemagne et les pays scandinaves.

La France se démarque également par son niveau d'endettement. Le poids de notre dette publique est en effet supérieur à la moyenne européenne. Quant à la dette des ménages français, si elle est comparable à celle des allemands, elle est inférieure de moitié à celle observée au Danemark.. Quant à l'empreinte carbone, elle est plutôt stable ou en légère baisse, alors que la délocalisation de notre outil industriel se poursuit. Enfin, l'artificialisation des sols progresse. Elle couvrait 9,3 % du territoire métropolitain en 2014, soit  490.000 hectares de plus depuis 2006. Un niveau plus élevé que la moyenne européenne.

" Ces quatre indicateurs ne portent pas à l'enthousiasme. L'effort de recherche est insuffisant par rapport à nos concurrents. La problématique carbone est prise en compte mais des freins existent et les décisions tardent. Nous consommons notre « ressource sol » sans réflexion d'ensemble en matière d'aménagement du territoire. L'importance de notre dette globale et l'absence de confiance dans un avenir soutenable contribuent à freiner les volontés d'investissements indispensables. En résumé, la France ne prépare pas suffisamment bien son avenir ! ", commente le CESE

Quelle qualité de vie ?

Fait-il bon vivre en France ? Pour mesurer la qualité de vie en France, le rapport du CESE ne retient que deux critères, ce qui ne donne qu'une vision partielle du sujet. Ils sont tout de même riches d'enseignements. Ainsi, malgré les baisses récentes, l'espérance de vie en bonne santé a augmenté de deux ans au cours des vingt dernières années pour s'élever à 63,8 ans. L'indicateur de satisfaction dans la vie, qui "vise à agréger nos subjectivités individuelles pour capter l'humeur de notre pays" précise le CESE s'élevait à 7 en 2013, juste en dessous de la moyenne européenne (7,1).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/06/2016 à 10:47 :
Lentement, surement et inexorablement, les Français sont en train de devenir de vulgaires téléphonistes, des massacreurs d'identité, des violeurs de domicile et de faux urgentistes en permanence. Les Français manquent de rigueur et de précision et tout se plante en permanence. La France ne va pas bien du tout.
a écrit le 21/06/2016 à 8:22 :
..." parrallelement aux chiffres regulièrement publiés par l'INSEE et la Banque de France sur l'activité economique ..." je suppose , mr Piliu que vous vouliez simplement parler des chiffres du gouvernement ?
a écrit le 19/06/2016 à 15:30 :
Allez voir ailleurs pour commencer plutôt que se regarder le nombril. Quoique payer des voyages aux clampins et autres recasés qui forment le CESE n'est pas forcément une bonne idée. Ceci étant, comme j'ai beaucoup voyagé et vécu à l'étranger, il y a bien pire que la France où comme le disait je ne sais plus quel canard américain au moment des attentats, c'est un des rares pays du monde où on peut l'ouvrir même quand on n'a rien à dire et où la pression sociale est faible (en gros, on peut faire ce qu'on veut sans être trop regardé par ses voisins; allez vivre en Suisse ou en Allemagne ou en Norvège, vous apprécierez la nuance), etc... (le papier était excellent). Tout ne va pas bien certes. On devrait faire plus pour nos jeunes en particulier et simplifier un peu notre vie courante.
a écrit le 17/06/2016 à 19:59 :
L ETAT DE LA FRANCE VAS SENPIRER QUAND LES JEUNES QUI PASSENT LEURS DIPLOMES ACTUELLEMENT VONT RENTREE DANS LE MARCHE DU TRAVAIL ?+ 700 000 ENVIRONS CAR LE MARCHE ET SATURER? EN RECULENT L AGE DE LA RETRAITE ILS ONT BLOQUE ENCORE LA CHANCE AUX JEUNES DE TROUVE DES EMPLOIS PLUS VITE? QUAND A LA MORTALITE DES PERSONES AGESS CELA VAS AUGNENTE CAR LES RETRAITES PARTIRONS A LA RETRAITE PLUS AGES DONC EN PLUS MAUVAISE SANTE ?ET BEAUCOUP DE PATOLOGIE SONT DU AUX CHOMAGE DE MASSE? DONC CEUX QUI NOUS GOUVERNENT RECULENT LES ECHEANCE EN NOUS MENTANT SUR LA SANTE REEL DE L ECONOMIE FRANCAISE QUI EST TRES MALADE???
a écrit le 16/06/2016 à 15:23 :
@BONJOUR : Fastoche la question : l'état de la FRANCE REPONSE : une ruine économique et voilà ma note 20/20
a écrit le 16/06/2016 à 12:15 :
Je crains que l'étude soit un peu superficielle ou politique... Ou les deux... Quand on voit la photo, on comprend déjà la "pente" de l'article !!! Je n'ai pas lu le rapport, je vais le faire.
Réponse de le 16/06/2016 à 14:36 :
Merci Maduf ! Nous sommes du même avis sur ce point.
a écrit le 16/06/2016 à 12:05 :
La photo en référence à l'article ne nous induit elle pas à penser que tout va mal et que la France est, non pas en état d'urgence, mais plutôt en état de siège ? Ou comment suggérer la réponse du lecteur et dissuader par exemple les touristes voir les investisseurs de venir chez nous à la seule vue de la presse mainstream ....
Certes, l'actualité est un peu chahutée, mais il ne faut pas non plus tout généraliser.
Réponse de le 16/06/2016 à 12:38 :
@Amusee: mais non, tout va bien et tout va mieux. Allez, encore 5 ans de Hollande et les Français se sentiront au paradis :-) C'est quoi la marque de tes verres fumés ?
Réponse de le 16/06/2016 à 14:34 :
Soyons honnête :
1 - Je ne suis pas socialiste, et il est très peu probable que je mette un jour un bulletin PS dans une urne _ou alors j'aurai Alzeimer !_
2 - Merci pour les lunettes, mais je n'en ai pas encore besoin, peu importe la couleur ;
3 - quand on voit la photo avant de lire l'article, on est d'emblée induit à penser que tout à mal, non ? Même si tout ne va pas bien, la photo induit automatiquement la réponse !
a écrit le 16/06/2016 à 11:13 :
la France irait mieux s'il n'y avait pas toutes ces pseudos institutions comme le CESE pour caser les copains et coquins en fin de droit qui nous sortent des rapports quasi tous identiques, établissant un diagnostic que nous connaissons hélas depuis des décennies mais dont aucun politique ne veut ou peut engager la thérapie adéquate.
a écrit le 15/06/2016 à 23:48 :
Mon salaire augmente, mon job me plaît (je bosse 50h mais ça me va) mes proches vont bien (grâce à notre système de santé surtout)... en trois mots si on met de côtes les journaux v, ça va bien.... et mon pays semble allait bien.
maintenant si on ecoute ou si on lit les vendeur d audience et de papier y a de quoi se pendre.
a écrit le 15/06/2016 à 23:27 :
...et encore et toujours , la crasse ignorance incompétente s'affiche.
Ev'rywhere and Ev'rytime.
Alas.
a écrit le 15/06/2016 à 22:09 :
Le bilan n'est pas si mauvais. Le dérapage a eu lieu avec le gouvernement précédent qui a commis l'erreur de ne pas s'attaquer aux dettes dès le début alors que dès 2002 certains candidats comme Bayrou avaient déjà évoqué le problème. Donc mieux valait Hollande qui s'est attaqué à la dette que Sarkozy qui a commis de lourdes erreurs d'analyses dont on subit encore les conséquences.
a écrit le 15/06/2016 à 20:58 :
Pour ce qui est de l’état des français, apparemment ils sont dans de meilleurs états que leurs voisins.
.
Etude Eurostat parue le mois dernier :
Concernant l’année 2013
Proportion de décès évitables compte tenu des connaissances et technologies médicales actuelles dans les états membres de l’UE
1 Fra 23,8%
2 Dan 27,1%
3 Bel 27,5%
4 P-B 29,1%
5 Esp 31,3%
6 All 31,3%
Moyenne de l’UE est à 33,7%
15 Sue 34,1%
16 R-U 34,2%
….
Réponse de le 16/06/2016 à 8:32 :
Ce que vous dites c est que les vieux en france sont en meilleure sante que la moyenne (les deces evitables c est quand meme eux que ca concerne). C est bien mais ca n invalide pas le reste de l article: en france c est les jeunes qui en prennent plein la tete, pas les retraites qui eux en effet sont privilegies par l etat

De toute facon, vu que la France n investi rien pour son avenir, meme cette stat va se degrader car on ne pourra pas continuer a payer un systeme de sante performant avec une economie du tiers monde
Réponse de le 16/06/2016 à 22:17 :
Article paru ce jour Usine Nouvelle:
Une hausse des investissements des entreprises inédite depuis dix ans
Prévision + 4,7 % en 2016, dont pour les biens manufacturés + 8,6%.
"Tous les déterminants sont au vert"
Evidement, c'est loin d'être suffisant, mais c'est enfin un revirement intéressant, malgré que des secteurs ne soient pas encore impactés par cette reprise. Après la hausse des exportations l'année dernière, le redémarrage en cours de la consommation, du BTP et du marché automobile, on peut espérer un fort effet domino cette année et en 2017.
a écrit le 15/06/2016 à 19:51 :
Le conseil Eco.... est le salon où repose les copains politiques souvent les refoulés des partis ou l'ami!! que l'on doit caser pour service rendu affaire Epad, les syndicalistes la aussi le copinage syndicat/ politique/ Medef marche à merveille puis les entrepreneurs mais peut- on appeler entrepreneurs ce qui pantouflent pour services rendus souvent dans les négociations!!!!! syndicales, souvenons nous de l'affaire UIMM puis les sportifs que l'on n'a pas casé dans un parti politique mais qui auront droit à une récompense politique, on a même droit à d' anciens de la télé etc etc etc . Alors ce Conseil tout à fait inutile devrait, depuis belle lurette, être dissous mais la encore ce besoin de caser les copains!!!! pour services rendus au détriment du contribuable est encore une belle image de notre république bannière. Un vrai sujet d'économie des finances publiques ou un vrai sujet de la dépense publique pour le bénéfice des copains ainsi va la magouille des nos politiciens de droite comme de gauche qui veulent nous gargariser de la probité mais qui sont en permanence dans la fumisterie malsaine.
a écrit le 15/06/2016 à 17:19 :
Et depuis 40 ans au moins nos "dirigeants" et hommes politiques nous demandaient des efforts permanents pour que la situation de la France aille mieux. On en voit les résultats, le France se dégrade à tous les niveaux, économiques, social, culturel, éducatif,etc....
Je ne sais pas si ceux là même qui nous disent (comme toujours) que "tout va bien" pensent réellement à l'avenir des générations à venir ! Que faire, que dire, où sont les solutions ?
Réponse de le 15/06/2016 à 18:39 :
Vous avez tout à fait raison, en fait ça va mal depuis que les politiques (ça a vraiment commencé avec Thatcher et Reagan) se mis au services des puissants et des banques. Maintenant c'est quoi une économie qui va bien ? Si c'est faire diminuer le chômage, vous pouvez par exemple vous inspirez de ce qu'a fait notamment Roosevelt par exemple et de ce qui a permis les 30 glorieuses à savoir un État fort et régulateur (sécurité sociale, etc), une plus grande lutte contre les inégalités, une production localisée au plus prêt des consommateurs et des salaires en progression. Évidement ce n'est pas au programme des oligarques qui nous gouvernent (qui prônent tout le contraire) donc ce n'est pas au programme de nos politiques.
a écrit le 15/06/2016 à 17:02 :
quelques éléments complémentaires :
- l'activité morose est plus conjoncturelle que structurelle : la bulle immobilière se dégonfle depuis 2012, d’où PIB et emploi en berne.
les prix immo grimpent en Allemagne, Scandinavie, Pays-Bas, pays anglo-saxons, Suisse... cela favorise l'activité.
- très bonne position de la France aux classements Thomson Reuters Top Innovators, Reuters des instituts de recherche publics, Deloitte Fast Technology 500 EMEA depuis quelques années, e-Government Survey 2014 de l'ONU, PWC Cities of Opportunity 2014 (Paris classée 1ère métropole mondiale en capital intellectuel/innovation), etc...
- bons classements AT Kearney (FDI Confidence Index et Gobal Cities Index)
- réseau mobile de Paris meilleur que Londres ou NY, d'après étude américaine récente (Obama avait de même vanté le rapport qualité/prix de l'Internet français, l'année dernière)
- magazine L'Expansion 09/2012, page 14 : les Français d'IBM ont écrasé leurs collègues d'autres nationalités en efficacité de développement d'applications.
cohérent avec le haut niveau de productivité de la France.
- bon classement au Glass-Ceiling Index de The Economist
- taux d'investissement public supérieur à la moyenne européenne, assez supérieur à ceux de l'Allemagne et du UK (Eurostat)
- taux d'investissement des entreprises françaises apparemment plus élevé que celui des entreprises allemandes (et anglaises, bien sûr), d'après Eurostat
- modèle favorisant un taux de fécondité plus élevé que celui des autres pays développés.
et si les Français font des enfants, c'est qu'ils ne doivent pas être si pessimistes que ça.
- plus de 175 milliards d'Euros de dispositifs fiscaux/sociaux dérogatoires en faveur des entreprises (rapport Conseil des Prélèvements Obligatoires 10/2010, auquel il faut a priori ajouter les mesures Hollande)...
- industrie de Défense/high tech à la pointe ;
la France est le "new best friend" des US sur le plan militaire notamment (dixit le Financial Times).
- dette des ménages limitée (50% du PIB), favorable à la croissance future d'après étude OCDE récente (dette de 90% ou bien plus chez les anglo-saxons, scandinaves, néerlandais, suisses...) ;
la dette des ménages français était considérée comme la plus solide dans le cadre des stress tests bancaires de 2014 (article The Telegraph, 27/10/2014).
- capacité d'épargne élevée des Français
- inégalités de revenus limitées et qui progressent moins que chez les autres (Morgan Stanley, 11/2015) ;
part de la classe moyenne de 66% en France contre 50% aux US (cf. France Stratégie) et 60% en Allemagne (cf. DIW Berlin).
éléments favorable à la croissance future.
- taux de pauvreté avant transferts sociaux inférieur à Allemagne, UK, Scandinaves... (Eurostat, année 2014)
- taux de pauvreté après transferts de 13,5%, assez inférieur à Allemagne, UK, US... (Eurostat ; étude "Inequality perceptions & reality" de IW Koeln)
- 7% de travailleurs pauvres ("low wage earners"), contre 20 à 25% en Allemagne, UK, US, Canada, Irlande... (OCDE, Eurostat)
- taux de pauvreté au sens OCDE parmi les plus faibles
- proportion de jeunes (chez les 25-34 ans notamment) vivant chez les parents parmi les plus faibles (Eurostat, UK ONS, US Census, étude Goldman Sachs 12/2015) ; les jeunes sont majoritaires à dire que cela va mieux pour eux (sondage Europe1/Ifop de ces jours-ci).
- construction de logements supérieure à la croissance du nombre de ménages (350 000 contre 240 000), contrairement au UK qui construit très peu (140 000 constructions pour 220 000 nouveaux ménages...).
- culture de l'entrepreneuriat qui se développe ; il est devenu assez simple de créer une entreprise en France.
- lire cette interview de Fabrice Cavarretta
http://www.lejournaldesentreprises.com/editions/44/actualite/point-de-vue/fabrice-cavarretta-la-france-est-un-paradis-pour-entreprendre-06-05-2016-291068.php
- lire cette déclaration lumineuse sur les Français
http://objectifnews.latribune.fr/innovation/start-up/2016-06-09/-entrepreneurs-francais-ne-pretez-pas-attention-a-ce-que-le-monde-pense-de-vous.html

etc...
Réponse de le 15/06/2016 à 20:56 :
Pour faire moins long : en fait tout va bien mais, curieux, personne ne s'en rend compte !!
Réponse de le 16/06/2016 à 0:19 :
Heurg... Même que ça va tellement bien que toute la classe moyenne raque plus qu'à fond... que nos nouveaux nés si nombreux naissent de plus en plus bronzés... pareils pour les déjà nés... etc... Plus court? On peut pas !!!!
Réponse de le 16/06/2016 à 8:36 :
Vous avez oubliez quelques points positifs :
- les francais sont les recordman de la consommation de tranquilisants
- les jeunes francais sont les plus gros consommateurs de drogue de l UE

Quant a se rejouir que la France fabrique a fond des futur chomeurs ... On devrait au contraire arreter la politique lapiniste ! Si on se base sur votre logique, le pays ou ca va le mieux c est le niger : 7 enfants par femme... curieusement, la plupart de ses habitants vivent dans la misere et une bonen partie emigrent ... ils ont pas du lire votre commentaire
a écrit le 15/06/2016 à 16:58 :
Il faut faire des ''emplois jeune'' comme Balladur avait proposé en son temps. On a toujours besoin d'un jeune pour faire monter mami dans le train.
a écrit le 15/06/2016 à 16:43 :
Dans quelle France se trouve l'état ?
Réponse de le 15/06/2016 à 19:31 :
Et dans quel état se trouve la France. Dans l'état ou l'Etat l'a mise. Nous n'avons que les politiciens que nous méritons...Pitoyable.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :