Des municipales vertes et roses mais sans leadership pour 2022

 |   |  902  mots
(Crédits : Reuters)
POLITISCOPE. Ecologie sociale ou social-écologie, la "vague verte" des municipales a déplacé le curseur en faveur d'EELV malgré l'absence de leadership à gauche. La victoire d'Edouard Philippe au Havre accélère le mécano gouvernemental, Emmanuel Macron cherchant une femme pour Matignon.

Sur le plateau télé de France Info, la réaction étrange de David Cormand, ancien secrétaire national d'Europe-Ecologie-Les-Verts, résume à elle-seule la soirée électorale de ce deuxième tour des élections municipales : alors que les journalistes lui demandaient une réaction quant à l'éventuelle défaite de Martine Aubry à Lille, le député européen écolo semblait tout d'un coup comme perdu, en ayant du mal à trouver ses mots, avant de rappeler que la responsable socialiste avait fait beaucoup pour l'écologie et avait été dans le passé une leader de la gauche plurielle... Comme si le dirigeant écolo sentait bien que son mouvement n'était pas prêt à proposer une tête de d'affiche suffisamment puissante pour espérer remporter  la présidentielle de 2022.

C'est un peu la leçon de ces élections municipales. Si le parti présidentiel LREM échoue lamentablement à s'inscrire localement aux quatre coins de France, y compris dans les grandes métropoles qui avaient tant voté pour Emmanuel Macron en 2017, les autres formations politiques, tétanisées par l'abstention, et...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/06/2020 à 21:49 :
Des municipales "roses ou vertes" ? Où ça ? C'est assez n'importe quoi sur le plan statistique, mais du moment qu'elles ne sont pas "blanches", n'est-ce pas ? Parce que c'est bien ce qu'impose la doxa du moment, hein ?
a écrit le 30/06/2020 à 8:01 :
L'offre politique ne correspond plus aux attentes des gens, macron n'a absolument rien renouvellé avec son ni gauche ni droite.
Par exemple si on est desatiste, minarchiste, decroissant, deconsommateur, co2sceptique socialpaleoliberal et amateur de sieste, il n'y a pas photo, ça sert a rien d'aller voter.
Macron aurai mieux fait de faire un discours sur l'abstention et les gilets jaunes que sur l'ecologie
Je crois qu'il y avait aussi Jugnot avec son ""et dire qu'on les paye pour faire ça""
a écrit le 29/06/2020 à 21:31 :
Les français n’ont toujours pas compris que les partis écologiques agissent sous faux drapeau écologique et qu’ils ne sont que la nouvelle version de l’oligarchie mondialiste, les défenseurs de la finance verte qui n’a comme seul objectif que de vous faire les poches. Déprimant si on manque d' être avisé. UPR, Frexit, vite ..
Réponse de le 30/06/2020 à 10:58 :
Le frexit empêcherait la montée des verts ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :