Economie d'énergie : Elisabeth Borne exige l'exemplarité de ses administrations

Dans une circulaire diffusée ce mardi, chaque ministère et chaque administration sont priés de baisser le niveau du chauffage et de la climatisation quand ce n'est pas strictement nécessaire, ainsi que d'éteindre les lumières superflues. Un message en forme d'appel à l'exemplarité pour que le secteur privé et la population adoptent les habitudes d'économies d'énergie.
Depuis son entrée en fonction en juin, le gouvernement Borne s'est engagé à réduire la consommation d'énergie du pays de 10% en deux ans par rapport à 2019.
Depuis son entrée en fonction en juin, le gouvernement Borne s'est engagé à réduire la consommation d'énergie du pays de 10% en deux ans par rapport à 2019. (Crédits : SARAH MEYSSONNIER)

L'Etat s'organise face à la précarité énergétique qui risque de s'aggraver ces prochains mois. La première ministre Elisabeth Borne a demandé dans une circulaire transmise à ses ministres mardi que les administrations fassent preuve d' « exemplarité » en matière d'économies d'énergie et décline une série de mesures afin de « réduire la consommation d'énergie et accélérer la sortie des énergies fossiles ».

« Les tensions internationales (...)ainsi que l'indisponibilité d'une partie du parc nucléaire français nous imposent un effort sans précédent en matière de sobriété énergétique », détaille la Première ministre, dont le portefeuille inclut la planification énergétique. « Ces mesures s'imposent, non seulement pour améliorer notre sobriété énergétique, mais également par souci d'exemplarité et d'acceptabilité des efforts qui sont demandés à la société dans son ensemble », poursuit la cheffe du gouvernement.

Depuis son entrée en fonction en juin, le gouvernement Borne s'est engagé à réduire la consommation d'énergie du pays de 10% en deux ans par rapport à 2019. Parmi les initiatives concrètes demandées aux administrations publiques, ministères, services déconcentrés de l'Etat, opérateurs publics, et aux établissements recevant du public figurent le fait de n'utiliser la climatisation que lorsque la température intérieure dépasse 26 degrés Celsius, de ne pas maintenir les appareils électroniques en veille, et d'éteindre les lumières quand c'est nécessaire.

Lire aussiEconomie d'énergie : ces astuces pour consommer moins d'électricité chez soi

Chaque ministère doit proposer un plan d'économie d'énergie

La Première ministre se penche aussi sur les questions de chauffage et d'isolation. Sa circulaire réclame aux administrations de s'équiper en thermostats, d'allumer le chauffage seulement lorsque la température des bureaux descend en-dessous de 19 degrés, de fermer les portes des bâtiments recevant du public lorsque la climatisation ou le chauffage fonctionnent.

Les déplacements n'échappent pas à ces recommandations. Elisabeth Borne appelle à « encourager les pratiques de mobilité durable » comme le co-voiturage, le vélo et le recours à des véhicules électriques ou à très faibles émissions.

Lire aussiRationnement énergétique : la France s'y prépare, d'autres pays s'y plient déjà

Chaque ministère est censé décliner cet objectif de sobriété dans son domaine en proposant « des plans ministériels de sobriété énergétique et d'exemplarité ». La ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher, a promis dimanche dans le JDD de futurs décrets pour contraindre les magasins climatisés à fermer leurs portes, à réduire la publicité lumineuse. Reste à savoir si cela s'appliquera à la publicité.

Du côté du secteur privé, la mobilisation se fait aussi pour réduire la facture énergétique. Les enseignes de la grande distribution ont précisé la semaine dernière leur propre plan d'économie d'énergie, qui inclut aussi des mesures d'extinction des lumières et de limitation du chauffage et de la climatisation.

(Avec AFP)

En direct dès 8h30 - Une époque formidable

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 5
à écrit le 27/07/2022 à 16:18
Signaler
Encore faudrait il que toutes les administrations soient dotées de la clim ce qui est loin d'être le cas. La semaine dernière : 33 ° dans mon bureau et 30 ° à 9h30..... Il aurait peut être déjà fallu s'occuper de l'isolation des bureaux, des immeub...

à écrit le 26/07/2022 à 20:55
Signaler
Bonjour, Nous attendons de même pour le gouvernement, les parlementaires, quelques exemples, Mr castexte qui prends un avion du gouvernement pour aller voté... L'exemple sa commence par en haut et si les chefs font leur travail tous devrait aller m...

à écrit le 26/07/2022 à 14:38
Signaler
la politique n est que l art du mensonge; l art de se déguiser ! ( J. ROSTAND )

à écrit le 26/07/2022 à 13:31
Signaler
"Face à la crise de l'énergie, Borne rappelle l'État à des règles qui existent presque toutes déjà" dit le Huffington. Ça peut être étendu et généralisé mais des règles existent déjà, et si appliquées, elles sont (censées être) proches de 100% d'effi...

à écrit le 26/07/2022 à 12:47
Signaler
J'ai bien peur que le trop plein de médiatisation puisse engendrer l'effet contraire! L'exemple de leur "chef", c'est a dire le gouvernement, n'en donne pas exactement le bon exemple!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.